Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une meilleure expérience de navigation. Continuer à le visiter signifie que vous acceptez leur utilisation.

Éducation à l'Environnement
Faune, flore, champignons, jardinage, environnement, pédagogie, patrimoine...




Google
Recherche personnalisée

      Les produits de l'abeille     


 


Accueil

Pages principales
Environnement
Nature : Faune, Flore
Jardinage
Pédagogie
Patrimoine
Activités
Classes vertes
La ferme pédagogique
Haut-Pays Niçois
Listes et Index
Glossaires
Multimédia
Livres
Liens
Nouveautés
Collaborations
Références
Rechercher

Page(s) de niveau supérieur
Architecture
Du blé au pain
Le bois
L'eau
L'élevage
La laine
Le lait
Les abeilles et le miel
Les outils
La terre
La vigne

Page(s) de même niveau
que la page actuelle
Page d'avant
Page parente
Page d'après

Le miel
Les produits de l'abeille
La ruche
Les abeilles tueuses
Le pain d'épices
La danse des abeilles
Abeilles : les tâches
La reine
Phéromones des reines
Renseignements

Page(s) de niveau inférieur


 

 

Le pollen :

Le pollen que tout le monde connaît pour l'avoir vu voler au vent est la "poussière" fécondante des fleurs. Il est indispensable aux colonies d'abeilles, c'est en quelque sorte le "pain" des abeilles. Sans lui, il n'y aurait pas de nourriture pour le couvain et les larves ne verraient jamais le jour. Les abeilles récoltent le pollen en le triturant avec leurs pattes pour en faire des pelotes. En travaillant à toute vitesse, elles laissent toujours un peu tomber de cette fine poussière. Une partie du pollen se retrouve ainsi sur le pistil des fleurs. Certaines plantes auto-stériles ou auto-fertiles sont fécondées.

Les courants d'air transportent les grains de pollen dans tous les sens. Les abeilles, en revanche, ne fréquentent que des plantes d'une même espèce en même temps. Elles accélèrent la pollinisation des fleurs, et c'est pour cela que leur rôle dans la nature est primordial.

Abeille récoltant du pollenPour convaincre les sceptiques, certaines expériences ont été réalisées sur des arbres fruitiers. Certains étaient recouverts de filets aux mailles très fines interdisant l'accès aux abeilles. En plaçant des ruches à proximité, on a constaté que les arbres qui recevaient la visite des abeilles avaient de beaux fruits car les ovules étaient tous fécondés. Ceux recouverts de filets portaient des fruits rabougris, car les grains ne parviennent pas tout à fait à maturité. C'est d'autant plus important que les cerisiers, les pommiers et les poiriers ne peuvent se féconder qu'en se croisant entre eux.

Il existe beaucoup d'autres insectes pollinisateurs dans la nature : guêpes, bourdons, papillons. Mais les abeilles sont tellement plus nombreuses que la comparaison ne tient pas. A titre d'exemple, une colonie d'abeilles peut visiter à elle toute seule plus de 5 millions de fleurs par jour.

La masse de pollen récoltée dans une ruche peut atteindre 25 kg en une seule saison. Il arrive même parfois que les butineuses ramènent plus d'un kilo de pollen dans la journée. Quand on sait qu'il faut environ 150 pelotes pour faire un seul gramme, on se rend mieux compte du chemin parcouru par les butineuses...

Le pollen récolté par les abeilles est riche en vitamines et en protéines. Il contient des acides aminés, des sels minéraux et des oligo-éléments. Pour l'abeille, le pollen est essentiel au fonctionnement des glandes pharyngiennes de l'ouvrière. Bien que les besoins en pollen d'une colonie soient élevés, il est possible de récolter ce produit sous certaines conditions et en quantités limitées, au moyen de trappes spéciales installées Abeille et son pollenau trou du vol de la ruche (on force les abeilles à passer sur une grille où elles se prennent les pattes et donc perdent leur pelote de pollen). La masse de pollen récoltée dans une ruche peut atteindre 25 kg en une seule saison. Il arrive même parfois que les butineuses ramènent plus d'un kilo de pollen dans la journée. Quand on sait qu'il faut environ 150 pelotes pour faire un seul gramme, on se rend mieux compte du chemin parcouru par les butineuses...

Le pollen sert en particulier à la fabrication de préparations médicales et de produits cosmétiques. Au cours des congrès récents et des symposiums de l'organisation internationale APIMONDIA, il a été fait état d'un grand nombre d'expériences qui montrent comment le pollen peut servir comme produit fortifiant en général, en cas de neurasthénie, pour stimuler l'appétit et pour d'autres applications dans le domaine de la santé humaine. Plusieurs pays ont commercialisé un mélange de miel et de pollen.

La propolis :

La propolis est un produit à ne pas négliger car son importance comme matière première croît de jour en jour. Elle se récolte assez facilement. Il suffit de gratter les cadres ou des grilles spéciales placées à l'intérieur de la ruche (à la place du plateau couvre-cadres). Les Romains en faisaient commerce. Les Incas l'utilisaient pour soigner la fièvre. De tout temps, c'est un produit dont on s'est servi en médecine populaire. On redécouvre aujourd'hui ses vertus surtout dans les pays de l'Est où l'apithérapie (utilisation en médecine de tous les produits dérivés de la ruche) est à l'honneur alors qu'en Occident, on semble encore s'en désintéresser. Outre la Abeilles ventileusesmédecine, la propolis servait également dans la fabrication des vernis pour instruments de musique. On pense d'ailleurs que le secret des grands luthiers italiens résidait dans l'emploi de la propolis qui donnait une sonorité spéciale aux violons. Stradivarius connaissait certainement ce produit miracle, mais il a emporté tous ses secrets dans sa tombe.

On utilisait aussi la propolis pour soigner les plaies et certaines maladies de peau, pour cacheter les bouteilles et pour cirer le matériel apicole. C'est un excellent produit antirouille. On en mettait également sur les meubles et les cercueils. C'est d'ailleurs de là que vient sans doute cette belle légende voulant que les abeilles accompagnent les apiculteurs décédés, au cimetière. On pense aujourd'hui qu'elles se déplaçaient plutôt pour lécher le cercueil du maître, parce que le vernis qui l'enduisait était fabriqué avec de la propolis...

Les vertus cicatrisantes de cette résine sont un peu oubliées. C'est dommage, car la propolis pourrait remplacer avantageusement beaucoup d'autres médicaments. On explique, par exemple, que c'est un excellent produit pour soigner les blessures. On pourrait dire qu'une solution alcoolique de propolis pourrait remplacer le mercurochrome dans l'armoire

Les abeilles récoltent des substances résineuses, sur les bourgeons de certains arbres. Elles les mélangent avec les secrétions de leurs propres glandes, de la cire et du pollen et utilisent ce produit qu'on appelle la propolis au colmatage de fissures, à la fixation d'éléments mobiles et au lissage de surfaces rugueuses, à l'intérieur de la ruche. C'est donc une sorte de mastic particulièrement collant et robuste. La récupération de ce produit est relativement facile. Dans certains pays, la propolis, qui possède une grande propriété bactéricide, est utilisée dans la fabrication de préparations médicinales. Dans ce domaine, la propolis est devenue l'objet de recherches intensives.

La cire :

Si vous pouviez vous glisser à l'intérieur d'une ruche, vous seriez très surpris de constater quelle est la méthode utilisée par les abeilles pour construire des rayons de cire toujours parfaitement parallèles, et ceci quel que soit le lieu où elles se trouvent, dans une ruche, une cheminée ou l'intérieur d'un tronc d'arbre ou même dans l'espace.

La construction des rayons:

NaissanceElles commencent toujours par le haut en se suspendant les unes aux autres par les pattes arrières. Elles forment ainsi des sortes de longues chaînes sur lesquelles coulent les gouttes produites par les glandes cirières. Si vous observez un rayon de cire nouvellement construit, vous verrez qu'il est d'un blanc parfait. Ce n'est qu'après qu'il se colore selon le pollen ou le miel récolté. En vieillissant, il devient brunâtre, noirâtre, dur comme du bois. Les abeilles finissent d'ailleurs par déserter les vieux rayons. En regardant de profil, on voit très bien les cellules parfaitement imbriquées les unes dans les autres de chaque côté d'une feuille centrale et surtout elles sont légèrement inclinées pour éviter que le miel ou le nectar ne s'en écoule. C'est un détail à ne pas oublier en période de récolte, car il faut parfois retourner les cadres dans l'extracteur pour obtenir tout le miel contenu dans les alvéoles.

Pour ralentir leur instinct bâtisseur, on fournit aux ouvrières des rayons déjà pré-construits. Dès que le nettoyage est effectué, elles peuvent donc se lancer dans la production de miel, but final de tous les apiculteurs. L'économie est évidente car les abeilles consomment environ 12 kg de miel pour produire 1 kg de cire. Comme les cires ont cependant tendance à noircir en vieillissant, il faut changer de temps à autre les cadres les plus sombres, car les abeilles rechignent de plus en plus à les utiliser.

Quand on n'a pas de rayons de cire bâtis, on place des cadres garnis d'une feuille de cire gaufrée dans laquelle sont imprimées des formes d'alvéoles. Pour limiter la construction des cellules de mâles (plus grosses), les feuilles de cire gaufrée représentent toujours des cellules d'ouvrières. Quand les abeilles veulent fabriquer des alvéoles de faux bourdons, elles y arrivent toutefois fort bien.

 

La gelée royale :

Les industries pharmaceutiques et cosmétiques utilisent les principes actifs de la gelée royale à leur profit. Jusqu'à l'âge de trois jours, toutes les larves d'abeilles reçoivent une gelée royale de composition Transfertuniforme. Seules les larves des cellules royales continuent à en recevoir jusqu'à leur transformation en nymphe. Ce nourrissement exclusif mène au développement des reines, plus grande que les ouvrières, qui s'en distinguent en outre par leur pouvoir de reproduction et une durée de vie potentielle plus longue. Jusqu'à l'âge de ± trois jours, les abeilles peuvent modifier la destination d'une larve d'ouvrière: en continuant à nourrir cette larve avec de la gelée royale, elle deviendra une reine, dotée d'une longue vie. Beaucoup de chercheurs se sont efforcés d'utiliser ces forces « magiques » de la gelée royale au profit de l'homme. Malgré tout, nous ne connaissons pas encore, même aujourd'hui, la composition exacte de la gelée royale. Pourtant, une chose est certaine: les composants aident à l'activation et à la régularisation de notre métabolisme, mais sans faire de miracles.

Mon coup de coeur
l'Oasis Bellecombe

La cabane aux sorcières dans les arbres de l'éco-site Oasis Bellecombe

La cabane des sorcières dans les arbres sous la neige au réveil !

Deux super nuits passées (à 70 ans !) dans la cabane aux sorcières dans les arbres de l'éco-site Oasis Bellecombe avec la surprise de la neige au réveil ! A découvrir, en compagnie de Michel votre hôte passionné, par les amoureux de la nature et de sa conservation (accueil aussi en yourte, tipi, roulotte ou votre tente)

Galeries de gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

 

Mes photos gratuites
Des centaines de photos libres de droits

 

Coloriages
des centaines de coloriages, dessins, gravures

 

Informations et documents
pour usages scolaires, educatifs, animation, loisirs...

 

Dessins
environnement et patrimoine

 

Timbres de France et du Monde

 

Coloriages, dessins, gravures

 



Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

 

Faune, flore, champignons, jardinage, environnement, pédagogie, patrimoine...
Glossaires - Recherche - Macros - Photos - Vidéos - Liens - Plan du site
Patrimoine - Haut Pays - Mercantour - Vésubie - Ferme pédagogique 

Google
Recherche personnalisée

Page d'avant Page parente Page d'après

Mes autres sites et sites amis

Galerie de photos, dessins, gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

La Camargue, protection et développement d'un delta : 50 fiches documentaires

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Timbres de France et du monde, nombreux thèmes, pays

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

Fromage : fabrication artisanale de la tomme de vaches

Matelassier : matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

Galeries de gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Informations et documents pour usages scolaires, éducatifs, animation, loisirs...

Timbres de France et du Monde

Coloriages, dessins, gravures

Préparation médecine PACES - Cogit'up

Histoire naturelle

 

-----

Dernière mise à jour du site le 05/10/2017
Toute remarque concernant ce site peut être envoyée au Webmestre
copyright © 2001-2017
RC