Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une meilleure expérience de navigation. Continuer à le visiter signifie que vous acceptez leur utilisation.

Éducation à l'Environnement
Faune, flore, champignons, jardinage, environnement, pédagogie, patrimoine...




Google
Recherche personnalisée

      Les géraniums de l'école     


 


Accueil

Pages principales
Environnement
Nature : Faune, Flore
Jardinage
Pédagogie
Patrimoine
Activités
Classes vertes
La ferme pédagogique
Haut-Pays Niçois
Listes et Index
Glossaires
Multimédia
Livres
Liens
Nouveautés
Collaborations
Références
Rechercher

Page(s) de niveau supérieur
La Forêt
Le Lac
L'Océan
Thèmes

Page(s) de même niveau
que la page actuelle
Page d'avant
Page parente

Sortie nature
Etude des oiseaux
Etude d'une mare
Les géraniums de l'école

Page(s) de niveau inférieur


 

 

 

DES THEMES TRAITES EN CLASSE

LES GERANIUMS DE L'ECOLE

Classe CE2
Institutrice : Madame Delhorme, Professeur : Monsieur Meilhaud (Ecole Normale d'Instituteurs de Moulins).

Déroulement du sujet :

LE THEME :

Les géraniums de l'école.

— Visite autour de l'école et exploitation immédiate, le 22.9.71.

— Bouturage des géraniums, le 29.9.71.

— Les boutons floraux se sont épanouis, analyse de la fleur, le 6.10.1971.

— Les fleurs se fanent, passage de la fleur au fruit et à la graine, le 16.10.1971.

— Nos géraniums grandissent, naissance des racines, le 24.11.1971.

— Nous semons des graines de géranium en février 1972.

— Conditions de vie - Phases de développement avril 1972.

CHOIX DU SUJET :
ORIGINE DE LA MOTIVATION

A la suite d'un entretien de quelques minutes dans la salle de classe, les élèves visitent les alentours de l'école. Des plantes en pot : pélargonium des jardins communément appelé géranium, géranium-lierre, impatience fleurissent les rebords des fenêtres des salles de classe et le hall d'entrée de l'école.

PASSAGE A LA FORMULATION

Immédiatement après la sortie, une première mise au point aboutit aux résultats suivants : il existe au moins deux types de géraniums, le géranium commun et le géranium lierre. Les fleurs sont groupées en ombelle (le mot a été rencontré le matin au cours de la leçon de lecture).

La face supérieure des feuilles est dirigée vers le soleil.

De nouvelles questions sont posées par les élèves.

— « Dans combien de temps ce petit bouton sera-t-il une belle fleur ?
Comment obtient-on les géraniums ? »

Deux enfants apportent une réponse partielle :

— « J'ai vu semer des petites graines achetées chez le marchand. »
— « Ma grand-mère coupe un morceau d'une grosse plante et elle le met dans un pot ; elle appelle ça une bouture ».

La maîtresse intervient :

« Aimeriez-vous faire pousser des géraniums ? »

Les élèves : « Oui - oui »

La maîtresse : « suffit-il de semer, pour obtenir une plante ? »

Des élèves hésitent.

Un élève : « Mais qui a planté les géraniums du rebord de la fenêtre ? »

La maîtresse : « Une partie a été réalisée par vos camarades du CM2 »

Elèves : Exclamations et résolution « On peut faire aussi bien qu'eux, pour qu'il y ait de grosses fleurs l'an prochain. »

PREPARATION DE L'EXERCICE

Des revues horticoles donnent des précisions aux maîtres sur le bouturage. Le terreau est fourni par le jardinier de l'école. Par ailleurs, les élèves ont vu au CE1 que le terreau résulte en partie de la décomposition des feuilles.

L'ETUDE DU PROBLEME PAR LA CLASSE :

Conditions matérielles de l'exercice

Dans l'allée du jardin, on a placé : trois tas de terreau, des petits cailloux, trois géraniums donneurs, 28 pots vides de 7cm de diamètre (ou des pots de yaourts). Chaque élève réalise une bouture et assure l'entretien de la plante au cours de l'hiver. Toutes les pièces issues du bouturage ne survivent pas au cours de l'hiver, au printemps des groupes se forment en fonction du nombre de géraniums disponibles. Le travail des élèves se déroule au jardin, ou en classe, ou à la maison en liaison avec les parents.

Les problèmes pédagogiques

Au cours d'un premier temps, le jardinier donne des indications pour préparer une bouture : détacher un rameau de 15cm de long, laisser deux ou trois feuilles, sectionner la tige au pied d'un nœud.

Au cours du deuxième temps, chaque élève manipule librement pour réaliser la bouture. Beaucoup d'élèves ne mettent pas les petits cailloux au fond du pot et constatent que la terre sort. Quelques-uns ne tassent pas la terre et la bouture placée droite ou parfois obliquement, ne reste pas dressée.

A la suite de ce tâtonnement, on aboutit à des résultats partiels :

— nécessité de tasser le terreau
— faire un trou d'un cm à l'aide d'un crayon ou avec le doigt
— tasser de nouveau autour de la bouture.

La maîtresse intervient :

— auprès de quelques enfants qui ont des difficultés pour utiliser un canif et pour défolier le rameau.
— pour proposer de mettre les pots dans un châssis de l'école.

Les élèves s'interrogent sur le rôle du châssis.

— Aucun élève ne pense à arroser,

La maîtresse se tait.

Le lendemain matin à 9 heures le châssis est fermé.
— à 10 heures 45 les élèves constatent :
— que le châssis est ouvert
— que les géraniums ont été arrosés par le jardinier.

Ces deux visites permettent d'émettre deux hypothèses.

— on ferme le châssis pour protéger les géraniums contre le froid
— on arrose les géraniums.

Pour vérifier la première hypothèse, on place un thermomètre dans le châssis et un autre à l'extérieur et on fera la lecture le matin. Les relevés de températures sont faits régulièrement.

Dans un premier temps, il y a peu de différence entre les relevés externes et les relevés internes. En novembre les écarts de température deviennent nets, le rôle du châssis est compris. Puis les gelées amènent les élèves à se rendre compte du rôle limité du châssis.

Pour vérifier la deuxième hypothèse, la nécessité d'arroser, on laisse trois géraniums sans arroser : les feuilles se ramollissent. Par ailleurs le jet de l'arrosoir se révèle trop fort, on recherche un autre dispositif.

Intervention des autres sources d'information - Extension

Chaque semaine le nouvel aspect des bourgeons floraux est noté. Ce travail nous amène à l'histoire et à l'analyse de la fleur des géraniums donneurs.

Par hasard un enfant trouve sur une table une graine de géranium.

— D'où provient-elle ?
— Comment a-t-elle été transportée ?
— Ceci nous amène à l'étude du passage de la fleur au fruit et à la graine.

On récolte des graines.

Par ailleurs, fin novembre, des gelées apparaissent. Lorsqu'on rentre les pieds de géraniums, un enfant fait tomber son pot. Le pot se casse, libère la partie souterraine. C'est une déception pour le malchanceux et un étonnement pour ses camarades qui découvrent des racines. Remarquons qu'aucun élève ne veut déterrer son géranium pour vérifier s'il a des racines. Les boutures supplémentaires vont permettre l'observation.

En février, un « bakaplan » acheté chez le grainetier va permettre de suivre la germination des graines de géraniums. On réserve une petite surface pour semer quelques graines récoltées à l'école. Un nouvel exercice commence.

Problèmes posés par le travail en groupe.

Au cours de l'hiver, chaque enfant prend soin avec l'aide de ses parents de « son géranium ».

Au printemps, les groupes se forment par affinité.

La communication et l'explication de l'acquis.

Les géraniums sont rapportés en classe à la rentrée des vacances de printemps. Dix géraniums ont survécu. Ceux « du coin de vie » de la classe continuent à grandir. L'un d'entre eux porte une fleur. Chaque élève rend compte librement des péripéties intervenues. Nous relevons quelques remarques.

I. — « Le mien à séché, je l'ai mis à la poubelle »
II — « Ie mien a fait pareil, je l'ai jeté dans le jardin, je l'avais mis dans la salle de séjour »
III. — « Le mien était beau. Je l'ai changé de pot. Il est moins beau »
IV. — « II était à la buanderie, je l'ai changé de pot. il est maintenant bien beau »

Des échanges verbaux fructueux s'établissent entre les enfants pour rechercher les causes du dessèchement du géranium. L'interprétation n'est pas toujours facile et on ne peut pas conclure d'une façon certaine.

Les géraniums G3 et G4 ont été changés de pot et les résultats sont opposés.

Ils étaient tous les deux dans une buanderie. L'enfant auteur de la remarque II précise « pourtant j'avais mis de la terre de bruyère ».

Les élèves saisissent que la terre de bruyère ne convient pas au géranium et un groupe envisage de rechercher un dispositif pour le vérifier.

On structure ensuite les résultats obtenus. La buanderie paraît être un milieu favorable à la survie des géraniums : (humidité de l'air suffisante, lumière, température). Ces divers facteurs se trouvent réunis dans une serre (une visite chez un horticulteur de la ville s'est déroulée en hiver).

Un résumé succinct élaboré par les élèves rend compte des conditions de vie des géraniums en hiver. Des groupes s'organisent pour apporter les soins aux géraniums qui vont décorer les rebords extérieurs des fenêtres.

L'acquis :

Intentions pédagogiques du maître :

Nous sommes partis d'une visite autour de l'école et d'une question posée par les enfants. Il s'agit alors :
— à partir d'hypothèses de permettre le tâtonnement expérimental et de vérifier les hypothèses.
— de montrer la multiplication d'une plante à partir d'un fragment de végétal et d'arriver à la notion d'identité génétique (expression non utilisée par les élèves).
— de préciser le passage de la fleur à la graine et le rôle de la graine.
— d'amener l'enfant à saisir les conditions de vie d'une plante en pot.
— d'améliorer le concept temps (durée d'éclosion d'un bourgeon, durée de la germination, etc.)...

Evaluation globale

L'exercice donne aux élèves le goût de réaliser des boutures chez eux.

Le réseau élève-maître-parent-école fonctionne et favorise le climat pédagogique.

Décloisonnement disciplinaire :

Les enfants doivent utiliser le thermomètre. Une étude détaillée du thermomètre est faite au cours de l'année.

En français : donner au vocabulaire, pétiole, sépale, ombelle, etc... une signification rigoureuse.

En mathématique : la croissance des géraniums joue le rôle de motivation pour le chapitre intitulé : « Mesures ».

Connaissance du milieu - L'enfant sait que la vie des géraniums et la décoration de l'école dépendent des soins qu'il va apporter à la plante.

Il devient ainsi attentif au cadre de vie (entretien des plantes, papier dans la cour etc...) comme s'il commençait à comprendre qu'il a une mission dans la vie.

Les élèves ont manifesté le désir de peindre les géraniums des alentours de l'école.

Mon coup de coeur
l'Oasis Bellecombe

La cabane aux sorcières dans les arbres de l'éco-site Oasis Bellecombe

La cabane des sorcières dans les arbres sous la neige au réveil !

Deux super nuits passées (à 70 ans !) dans la cabane aux sorcières dans les arbres de l'éco-site Oasis Bellecombe avec la surprise de la neige au réveil ! A découvrir, en compagnie de Michel votre hôte passionné, par les amoureux de la nature et de sa conservation (accueil aussi en yourte, tipi, roulotte ou votre tente)

Galeries de gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

 

Mes photos gratuites
Des centaines de photos libres de droits

 

Coloriages
des centaines de coloriages, dessins, gravures

 

Informations et documents
pour usages scolaires, educatifs, animation, loisirs...

 

Dessins
environnement et patrimoine

 

Timbres de France et du Monde

 

Coloriages, dessins, gravures

 



Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

 

Faune, flore, champignons, jardinage, environnement, pédagogie, patrimoine...
Glossaires - Recherche - Macros - Photos - Vidéos - Liens - Plan du site
Patrimoine - Haut Pays - Mercantour - Vésubie - Ferme pédagogique 

Google
Recherche personnalisée

Page d'avant Page parente

Mes autres sites et sites amis

Galerie de photos, dessins, gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

La Camargue, protection et développement d'un delta : 50 fiches documentaires

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Timbres de France et du monde, nombreux thèmes, pays

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

Fromage : fabrication artisanale de la tomme de vaches

Matelassier : matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

Galeries de gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Informations et documents pour usages scolaires, éducatifs, animation, loisirs...

Timbres de France et du Monde

Coloriages, dessins, gravures

Préparation médecine PACES - Cogit'up

Histoire naturelle

 

-----

Dernière mise à jour du site le 05/10/2017
Toute remarque concernant ce site peut être envoyée au Webmestre
copyright © 2001-2017
RC