Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une meilleure expérience de navigation. Continuer à le visiter signifie que vous acceptez leur utilisation.

Éducation à l'Environnement
Faune, flore, champignons, jardinage, environnement, pédagogie, patrimoine...




Google
Recherche personnalisée

      5-2 Déforestation     


 


Accueil

Pages principales
Environnement
Nature : Faune, Flore
Jardinage
Pédagogie
Patrimoine
Activités
Classes vertes
La ferme pédagogique
Haut-Pays Niçois
Listes et Index
Glossaires
Multimédia
Livres
Liens
Nouveautés
Collaborations
Références
Rechercher

Page(s) de niveau supérieur
L'enfant et l'environnement
12 questions d'actualité
100 questions
Développement durable

Page(s) de même niveau
que la page actuelle
Page d'avant
Page parente
Page d'après

Avant-propos
Préface
1-1 Pollution des eaux
1-2 Pollution des eaux
2-1 Biodiversité
2-2 Biodiversité
3-1 Effet de serre
3-2 Effet de serre
4-1 Polluants de l'air
4-2 Polluants de l'air
5-1 Déforestation
5-2 Déforestation
6-1 Désertification
6-2 Désertification
7-1 Ressources
7-2 Ressources
8-1 Urbanisation
8-2 Urbanisation
9-1 Déchets
9-2 Déchets
10-1 Energie
10-2 Energie
11-1 Biotechnologies
11-2 Biotechnologies
12-1 Développement durable
12-2 Développement durable
Postface

Page(s) de niveau inférieur


 

 

La dégradation progressive des forêts

 

Les centaines de traités internationaux protégeant les différentes formes de la vie, de même que les accords sur les bois tropicaux ou concernant différents aspects de l'environnement et du développement, n'empêchent pas une dégradation lente des forêts. Chaque jour, quelques dizaines d'espèces disparaissent ; chaque seconde, 6000 m2 de forêts tropicales sont détruites ainsi que 2000 m2 de terres arables transformées en désert. Pendant le même temps, une trentaine d'êtres humains supplémentaires naissent dont 40% vivront dans la pauvreté. Il est temps de devenir raisonnable

(Meadows et al., 1987)...

Hubert Greppin
Département de Botanique et Biologie végétale Université de Genève

Hubert R. GREPPIN, né en 1934 est biologiste, Docteur ès-Sciences Naturelles. Il est actuellement Directeur du département de botanique et de biologie végétale (Université de Genève), Professeur de biochimie et de physiologie végétales et membre de la direction du Centre Universitaire d'Écologie humaine et des sciences de l'environnement.

La disparition, ou la dégradation progressive des forêts de notre planète, quelles que soient par ailleurs les augmentations, ou améliorations locales, est un fait global avéré. Elle a pour cause essentielle les modalités actuelles de l'activité économique et industrielle, tant sur le plan régional que planétaire (exploitation sylvicole : matière première et combustible ; aménagement du territoire), la pression démographique (défriche, nouvelles terres pour l'agriculture et l'élevage, surpâturage des sous-bois ; énergie) ainsi que les incendies et les différentes formes de pollutions physiques et chimiques (aériennes, aquatiques et terrestres) qui en résultent.

Il s'agit d'un problème majeur, à long terme, qui accompagne d'autres perturbations pouvant mettre en cause, si elles persistent et s'amplifient, le maintien et le développement nécessaire des sociétés actuelles : diminution de la concentration en ozone stratosphérique (augmentation du rayonnement ultraviolet, diminution de l'effet de serre), augmentation du même gaz dans la troposphère (toxicité) ; accentuation de l'effet de serre (CO2, CH4, N2O, CFC, aérosol de sulfate) ; augmentation de la salinité et de l'acidité des eaux douces, eutrophisation des lacs et rivières ; accumulation des métaux lourds en milieu terrestre ; augmentation de la température, de l'érosion et du cycle de l'eau ; élévation du niveau des mers, etc...

La diminution de l'écosystème forestier, voire la désertification par érosion, concerne plutôt les pays en voie de développement alors que le dépérissement ou le mauvais état de santé des arbres (stress, vieillissement) se retrouve davantage dans les pays développés (fort PIB, faible démographie).

Les activités humaines doivent tenir compte de 4 sortes de contraintes : thermique (climat), démographique (biomasse), nutritionnelle (entretien et expansion de la vie) et écologique (fonctionnement de la biosphère: écosystèmes, climax, pollution, recyclage de la matière). La figure suivante schématise cette relation obligatoire.

La stabilité climatique est un élément primordial de la présence humaine sur terre et les forêts sont un élément important de cette homéostasie (séquestration du gaz carbonique, modification de la réflexion de la lumière solaire, ralentissement de l'érosion et de la circulation de l'eau douce, microclimat tamponné).

Déforestation : enveloppes de viabilité planétaire

Situation actuelle

Les forêts, dans le passé, ont occupé des surfaces considérables (90% de la surface en Europe). Dès le néolithique, la déforestation, pour libérer des surfaces agricoles et urbaines ainsi que de la matière première et du combustible, s'est accentuée au fur et à mesure de la pression démographique et de la complexification technique et économique des sociétés. La surface, actuellement utilisée, recouvre 31% des terres émergées (4,2 107 km2) et comprend 80% de la biomasse terrestre, d'où son importance pour la préservation de la biodiversité et le développement durable. 60% de cette phytomasse se trouve en zone intertropicale (1,2 107 km2 contenant 70% du patrimoine génétique). La moitié des forêts tropicales se trouve en Amérique latine, 30% dans l'Asie du Sud-Est, 20% en Afrique. La productivité est d'environ trois fois celle des forêts des zones tempérées et cinq fois celle de la zone boréale. La déforestation concerne surtout ces régions tropicales pour des raisons diverses : exportation vers les pays développés pour obtenir des devises fortes, besoins en combustibles et demande de surface agraire pour une population croissante, perte pour l'urbanisation et le développement industriel indispensable et le réseau de communication, législation insuffisante.

Dans les pays développés, la substitution du bois par la technologie du charbon, de l'électricité hydraulique et nucléaire, ainsi que du pétrole, le développement de la sylviculture, une législation de plus en plus efficace vis-à-vis des forêts ont permis un reboisement satisfaisant, dans la majeure partie des cas. Mais ces sociétés, par l'emploi des hydrocarbures pour le chauffage, la production d'électricité et le transport, ont d'un autre côté, entraîné des nuisances sur la santé de l'écosystème forestier. Des mesures contraignantes sont prises pour pallier ces inconvénients, mais le processus est loin d'être totalement maîtrisé, surtout en ce qui concerne l'ozone et le gaz carbonique (accentuation de l'effet de serre naturel).

70% de la production annuelle de CO2 d'origine anthropique contribuant à l'augmentation de l'effet de serre provient des pays développés, lesquels n'ont que 24% de la population mondiale. Cette dernière consomme 75% de l'énergie mondiale et utilise 50 à 90% des ressources de la planète. 60% de la consommation mondiale en bois est le fait de cette même population, essentiellement comme matière première.

Chaque année, la biosphère absorbe par les plantes 2.1011 tonnes de carbone et relâche par la respiration et la fermentation une quantité identique dans l'atmosphère. II est estimé qu'une réduction de 40% des émissions liées aux activités de l'homme serait nécessaire pour éviter un changement climatique. Le temps de mettre en place une situation viable et stationnaire ne permettra pas d'empêcher un doublement de la situation initiale (280 ppm) dans les 50 ans à venir. L'extension des forêts peut ralentir un peu ce processus par la séquestration du carbone dans la biomasse, mais ne constitue pas une réelle solution à ce problème.

Perspectives

Bien que, par sa présence physique, la biomasse humaine ne représente que la millionième partie de l'ensemble de la masse vivante, nous mettons en jeu, du fait de notre activité économique, une énergie essentiellement non renouvelable correspondant environ à 10% de celle circulant dans la biosphère (énergie renouvelable d'origine solaire).

Nous utilisons 6% de la productivité biologique terrestre pour nos besoins (alimentation, combustible, matières premières), notre impact sur les cycles biogéochimiques, suite à l'activité économique est important (4% du flux du carbone, 10% de celui de l'eau, 30% de l'azote, 50% du phosphore, 100% du soufre, etc.). L'emploi du sol est le suivant : 4% pour les habitations, la zone industrielle et le réseau de communication (y compris les rivières), 31% pour les forêts, dont une partie seulement est exploitée, 16% pour l'agriculture et les prairies (mais seulement 10% de sols très fertiles) avec un potentiel d'extension de 10% ; enfin 40% constitués par des surfaces impropres à l'agriculture (déserts, haute montagne, etc...).

Vernadsky (1863-1945) avait déjà signalé l'impact de la déforestation sur l'équilibre dynamique du CO2 atmosphérique. Au vu de l'augmentation probable de la température moyenne du globe, de 3 à 5 °C en 50 ans, et de 7 à 20% de la quantité de pluie, il devient urgent de maîtriser les modifications induites dans la biosphère, en adoptant une attitude pragmatique dans la recherche des conditions d'une gestion durable sylvicole et agricole.

D'une manière générale, cela passe par une intégration de l'économie et des habitudes de vivre dans le possible des cycles biogéochimiques et de l'équilibre stationnaire thermique et démographique. Autrement, Dame Nature fera son œuvre (régulation naturelle et biologique) accompagnée de séquelles socio-économiques et culturelles. Il faut élargir les conceptions de l'économie dans l'optique de la connecter avec la réalité physique (énergie) et écologique. Des développements sont en cours à travers les comptes du patrimoine, le calcul de l'empreinte écologique, l'économie thermodynamique, la bioéconomie, etc...

Au-delà de la technique, l'aspect essentiel est politique et culturel : orientation des choix énergétiques, situation de la femme dans la société et politique de la famille, coopération et concertation internationales concernant la gestion de l'environnement et les modalités d'échanges de toute nature (produits, services, monnaies, flux écologiques). Il n'y a pas lieu d'être pessimiste sur les nouvelles perspectives offertes pour autant que l'on s'engage rapidement vers de nouvelles voies. Nous disposons d'une connaissance et d'outils méthodologiques suffisants pour réussir, encore faudrait-il que la perception de l'urgence soit reconnue. Bien que tous intelligents individuellement, serions-nous "bêtes" collectivement !

Déforestation : modèle homme-société-environnement

POUR EN SAVOIR PLUS

KempI C., Finlanida T., 198G
Les forêts meurent aussi. Bueb & Reumaux, Strasbourg.

Meadows D.H., Meadows D.L., Ramiers J., 1992
Beyond the limits.
Chelsea Green Publ. Cy. Post Mills, Vermont.

Ramade F., 1989
Éléments d'Écologie Appliquée. Mc. Graw-Hill, Paris.
 

Mon coup de coeur
l'Oasis Bellecombe

La cabane aux sorcières dans les arbres de l'éco-site Oasis Bellecombe

La cabane des sorcières dans les arbres sous la neige au réveil !

Deux super nuits passées (à 70 ans !) dans la cabane aux sorcières dans les arbres de l'éco-site Oasis Bellecombe avec la surprise de la neige au réveil ! A découvrir, en compagnie de Michel votre hôte passionné, par les amoureux de la nature et de sa conservation (accueil aussi en yourte, tipi, roulotte ou votre tente)

Galeries de gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

 

Mes photos gratuites
Des centaines de photos libres de droits

 

Coloriages
des centaines de coloriages, dessins, gravures

 

Informations et documents
pour usages scolaires, educatifs, animation, loisirs...

 

Dessins
environnement et patrimoine

 

Timbres de France et du Monde

 

Coloriages, dessins, gravures

 



Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

 

Faune, flore, champignons, jardinage, environnement, pédagogie, patrimoine...
Glossaires - Recherche - Macros - Photos - Vidéos - Liens - Plan du site
Patrimoine - Haut Pays - Mercantour - Vésubie - Ferme pédagogique 

Google
Recherche personnalisée

Page d'avant Page parente Page d'après

Sites amis

Galerie de photos, dessins, gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

La Camargue, protection et développement d'un delta : 50 fiches documentaires

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Timbres de France et du monde, nombreux thèmes, pays

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

AVOCAP Cabinet d'avocat Nice et Carros

Fromage : fabrication artisanale de la tomme de vaches

Matelassier : matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

Galeries de gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Informations et documents pour usages scolaires, éducatifs, animation, loisirs...

Timbres de France et du Monde

Coloriages, dessins, gravures

Préparation médecine PACES - Cogit'up

Histoire naturelle

 

-----

Dernière mise à jour du site le 07/02/2017
Toute remarque concernant ce site peut être envoyée au Webmestre
copyright © 2001-2016
RC