Contes pour enfants

Des centaines de contes originaux
écrits par Valérie Bonenfant
Contes pour les enfants, leurs parents et grands-parents, les maîtres des écoles, les animateurs...
Contes sur la nature, les animaux, les plantes, les objets, les personnes, les êtres imaginaires...


 
Recherche personnalisée

 

 Souffle caresse

Retrouvez les contes pour enfants de Valérie Bonenfant
sur
contes-valerie-bonenfant.fr

 


Accueil

Nouveautés
Contes audio
CD Contes de Noël

Contes illustrés

Journal des contes

Amis des contes

Livre d'or

Plan du site

 

Précédent | Remonter | Suivant

 

 

Une once de douceur dans un monde de brutes…
Souffle caresse est un petit vent léger, tout en tendresse et délicatesse. Alors, quand la grande tempête est annoncée, il se prépare à s’envoler.
Mais il semble qu’on ait besoin de lui, là, dans cet arbre…

 

Souffle caresse dessin conte pour enfants
Souffle caresse dessin conte pour enfants

 

Souffle caresse était un vent né voici fort longtemps. Comme il était tout petit, tout léger, tout doux, on ne lui prédisait pas un grand avenir.
Ici, au pays des vents, seuls survivaient les plus forts, les plus violents, ceux qui arrachaient le toit des maisons, ceux qui déracinaient les arbres, ceux qui démontaient la mer. Au milieu de ces déchaînements, Souffle caresse paraissait plutôt inaperçu.
-« Va te cacher petit, le grand Mistral du Nord arrive, et crois-moi, par expérience, il vaut mieux ne pas être en travers de sa route… » lui conseilla Missouri, une feuille d’un arbre, occupée à consolider sa tige pour qu’elle tienne bien à sa branche.
Dans le même arbre, un oiseau tentait d’installer des paravents pour protéger son nid où deux beaux œufs allaient bientôt éclore.
-« Vite Ma Mie, fais-moi passer cette grande feuille de platane, pour que j’en enveloppe le nid ! »
-« Oh Trésor, j’ai tellement peur pour nos petits… Ce vent va tout emporter. Et s’il les faisait tomber, sûr qu’ils se briseraient… Ciel, quelle angoisse ! »
Un peu plus bas dans le tronc, des écureuils s’empressaient de clouer des planches à chaque nœud, histoire que le vent ne s’y engouffre pas.
-« Je me rappelle l’année dernière, un coup de vent avait pénétré dans le tronc et fait chuter toutes nos réserves de noisettes bien rangées sur l’étagère… J’espère que cette année, nos renforts seront plus solides… » dit Rouquin l’écureuil.
Toute cette agitation n’annonçait rien de bon. Souffle caresse décida d’attendre la bourrasque, là, niché entre Missouri et une autre feuille. Au loin, on entendait un sifflement qui annonçait l’arrivée du grand Mistral.
Souffle caresse osa jeter un œil. Il aperçut en fond, un gros nuage chargé de milliers d’objets tourbillonnants, emportés par le puissant souffle. Celui-ci grossissait à vue d’œil et le sifflement se fit grondement, au fur et à mesure qu’il approchait.
Dans l’arbre, tous se préparaient à subir le cataclysme. Les feuilles se rigidifiaient, les oiseaux tremblaient d’effroi, les écureuils continuaient à clouer planches sur planches, avec effervescence.
-« Fouououhouhouh ! »
Les premiers souffles du vent se firent sentir. Les feuilles frémirent, les plumes des oiseaux se décoiffèrent, les planches des écureuils craquèrent doucement…
Puis, cela monta en puissance.
-« FOUOUF OUF OUOUF OUF ! »
Les premières feuilles s’envolèrent, le nid commença à osciller, les planches se courbèrent…
-« FOUOUOUOUOUOUOUOUUUU ! »
Cette fois, c’était parti. Ils étaient dans le cœur de la bourrasque ! Missouri se cramponna.
-« Ne résiste pas, laisse-toi flotter dans le sens du vent, en mettant juste ce qu’il faut de tension dans ta tige pour tenir à ta branche… Courage, ça va aller ! » l’encouragea Souffle caresse, qui profita de sa frêle consistance pour s’alléger encore plus.
Dans le nid, c’était la panique. Ma Mie avait pris ses œufs sous son aile, pendant que Trésor maintenait de ses bec, pattes et plumes, autant qu’il le pouvait, les brindilles du nid.
Mais le Mistral était fort. Il s’engouffra sous une plume de Ma Mie, et délogea victorieusement un œuf qu’il fit tournoyer avec panache dans son grand ciel. Profitant de l’effroi de la mère, il dénicha aussi le deuxième qu’il envoya dans les airs.
-« FOUOUHOUHOUHOUHOUH ! » soufflait-t-il avec éclat.
Ma Mie abandonna le nid et fila rejoindre ses petits. Mais le vent la projeta plus loin.
-« Non mais, pour qui se prenait-elle cette donzelle ? Croyait-elle qu’elle allait s’envoler comme si de rien n’était, en sa présence ? »
Alors Souffle caresse intervint. Il quitta Missouri et son amie, et se laissa porter à son tour par les tourbillons. Bientôt, plus transparent que jamais, il rejoignit dans le ciel l’un des œufs, qu’il enveloppa délicatement. Hop, il fila ensuite plus haut pour rattraper le second. Voilà qui était fait !
Les deux œufs soigneusement lovés dans son souffle léger, il se laissa alors divaguer. En haut… En bas… Tournicoti à gauche… Rembobinage à droite… Waouh ! Quelles sensations ! Les œufs suivaient le mouvement, dans leur ouate toute douce. Cela dura un long moment.
Chez les écureuils, une première planche céda, ouvrant une malencontreuse brèche… Souffle caresse s’y engouffra le premier avec les œufs. Il confia ceux-ci aux écureuils puis se colla contre l’ouverture.
Le Mistral eut beau souffler son soûl, il ne parvint pas à entrer dans le tronc, empêché par un souffle transparent qui n’en était pas moins costaud.
-« FOOOUououh ouh ouh… »
Voilà, le Mistral semblait s’affaiblir, poursuivant sa route plus loin. Trésor et Ma Mie constatèrent consternés que leur nid s’était envolé et que leur progéniture aussi. Mais, curieusement, de jeunes piaillements se firent entendre plus bas, vers le tronc.
-« Je crois qu’ils sont à vous… » lança Rouquin aux oiseaux, en montrant deux adorables oisillons.
En haut de l’arbre, Missouri et son amie applaudissaient, heureuses.
-« Merci Souffle caresse ! » clamèrent les habitants de l’arbre.
-« Merci Muse inspir ! » entendit-on dans l’arbre voisin.
Souffle caresse fit alors connaissance avec une respiration légère comme lui, tendre et douce, dont il souhaita se rapprocher avec bonheur. Bientôt, pleins de petits souffles légers naquirent, enfants de Souffle caresse et de Muse inspir, qui peuplèrent la planète.
Tous les grands vents pouvaient désormais souffler, isolément et ponctuellement.
La Terre était peuplée d’êtres vivants qui tous étaient dotés, devant leurs bouches, d’un souffle léger. L’amour était plus fort que les catastrophes !


Créé le 23 février 2008 par Valérie Bonenfant
 


Tous les contes

ordre alphabétique

 

Personnages

 

Contes avec animaux
Contes avec extra-terrestres
Contes avec objets
Contes avec plantes
Contes avec êtres humains
Contes avec êtres imaginaires

 

Lieux

 

Contes campagne
Contes ciel
Contes cirque
Contes désert
Contes eglise
Contes espace
Contes ferme
Contes forêt
Contes ile
Contes jardin
Contes maison
Contes marais
Contes mer
Contes montagne
Contes Provence
Contes savane
Contes village
Contes ville

 

Thèmes

 

Contes aide
Contes alimentation
Contes amitié
Contes amour
Contes amusement plaisir
Contes apparences  trompeuses
Contes argent
Contes artisanat
Contes authenticité
Contes beauté
Contes bonté compassion
Contes courage
Contes création
Contes crédulité
Contes différence
Contes découverte
Contes désobéissance
Contes enquêtes police
Contes enseignement
Contes envie
Contes evolution
Contes famille
Contes folie
Contes fête spectacle
Contes guerre
Contes hygiène
Contes imagination
Contes impatience
Contes intelligence
Contes intégration
Contes jalousie
Contes jeunesse
Contes liberté
Contes loisirs
Contes magie
Contes maladresse
Contes mode
Contes musique
Contes nature
Contes ordre
Contes orgueil
Contes originalité
Contes paix
Contes passé
Contes progrès
Contes protection environnement
Contes rencontre
Contes rêves
Contes science
Contes sensibilité
Contes solidarité
Contes solitude
Contes sport compétition
Contes superstition
Contes temps qui passe
Contes tendresse
Contes travail
Contes vie
Contes vocation
Contes voisinage
Contes voyage

 

 


© texte protégé par copyright  ---  Editeurs  et  Illustrateurs

-----

 

Envoyer un commentaire

L'auteur des contes

Copyright

 

 

Précédent Remonter Suivant

 

Haut de la page

 
Recherche personnalisée

Sites amis

 

Education  à l'environnement : faune, flore, photos, champignons

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

La Camargue 50 fiches documentaires

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

La Vésubie : son  riche patrimoine, son histoire

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

AVOCAP Cabinet d'avocat Nice et Carros

Fromage : fabrication de la tomme de vaches

Matelassier : matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

-----

 

Site mis à jour le 23/07/2012 CV co


Ce site est audité par Xiti et hébergé gratuitement par Free

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Haut de la page