Contes pour enfants

Des centaines de contes originaux
écrits par Valérie Bonenfant
Contes pour les enfants, leurs parents et grands-parents, les maîtres des écoles, les animateurs...
Contes sur la nature, les animaux, les plantes, les objets, les personnes, les êtres imaginaires...


 
Recherche personnalisée

 

 Pedibus

Retrouvez les contes pour enfants de Valérie Bonenfant
sur
contes-valerie-bonenfant.fr

 


Accueil

Nouveautés
Contes audio
CD Contes de Noël

Contes illustrés

Journal des contes

Amis des contes

Livre d'or

Plan du site

 

Précédent | Remonter | Suivant

 

 

Comment faire marcher ensemble les membres d’un même corps aux aspirations différentes ?
Pas facile…
Surtout quand ceux-ci décident de régler le problème par la bagarre !
La solution ? L’intelligence, bien sûr…

 

Pedibus dessin conte pour enfants
Pedibus
dessin conte pour enfants

 

Pedibus était un pied qui aimait la marche. Les randonnées, c’était son plaisir : toujours prêt à escalader une montagne, à grimper un sentier, à partir à la découverte d’un lac des cimes.
Son problème, c’était l’autre pied : Somnambus, qui, lui, traînait la patte, n’aspirait qu’à une chose : se reposer. A la moindre évocation de la plus petite balade, celui-ci commençait par ronchonner, puis râler de plus en plus fort, au fur et à mesure que le temps de la promenade approchait.
Quand la tête annonçait :
-« J’irais bien faire un petit tour, aujourd’hui ! »
Pedibus répondait :
-« Chouette ! Génial ! Enfin de l’exercice ! » en applaudissant des orteils.
Tandis que Somnambus grognait :
-« Ah non, pas déjà ! La bougeotte, ça suffit ! Je n’ai même pas récupéré de la dernière sortie… », les orteils complètement à plat.
Pedibus se préparait en accomplissant ses premiers exercices : « flexions, extensions ! » commandait-il à ses doigts, avec enthousiasme.
Somnambus, lui, préférait continuer de se reposer. C’était toujours ça de gagné !
-« Allez, en route, mauvaise troupe ! » lançait joyeusement la tête.
Pedibus s’élançait, le pied conquérant. Somnambus, lui, restait en arrière, attendant d’être tiré vers l’avant. La démarche s’en trouvait toute bizarre, pas vraiment claudicante, d’un côté, un pas militaire mené tambour battant, de l’autre, une marche molle, sans énergie, telle celle du prisonnier tirant son boulet accroché à son pied…
Les deux allures s’opposaient et faisaient qu’en résultat, le randonneur avançait à une vitesse moyenne. Bien sûr, Pedibus aurait préféré aller plus vite.
-« Allez Somnambus, bouge ! Regarde ! Elle est belle, cette balade, c’est vert, c’est fleuri, c’est magnifique… ! »
Mais le charme des lieux semblait laisser complètement insensible le pied paresseux qui ne rêvait que d’une charentaise confortable. Alors, Pedibus tenta une autre motivation.
-« Somnambus ! Si tu montes hardiment cette pente, je te promets de te donner au retour ma charentaise, en plus de ta pantoufle… ! »
Voilà une offre qui aurait dû l’intéresser, mais qui, curieusement, laissa indifférent le pied ramolli.
-« Bien Somnambus, je perds patience ! Alors, tu y mets du tien, sinon je crois que je vais perdre mon sang-froid ! Grrrhhh ! »
La menace ne fit même pas lever un orteil, comme si celle-ci avait été absorbée par la torpeur du pied. Alors, Pedibus n’y tint plus. Il s’écarta de sa route pour aller choquer un petit coup son compagnon de route.
-« Hey ! Mais ça ne va pas, non, l’excité ! Garde ton cap ! Ici, c’est mon chemin ! » râla Somnambus.
-« C’est pour te réveiller un coup ! Il faut marcher, là, et ce n’est pas avec ton allure d’escargot qu’on va avancer ! Allez hue ! » continua Pedibus, en redonnant un petit coup.
-« Ah, ça suffit les maltraitances ! Tu arrêtes ça ! Sinon je vais me réveiller pour de bon, et tu ne vas pas être déçu ! » menaça Somnambus.
Pedibus leva les orteils au ciel ! Avant que ce mollasson ne ripostât, de l’eau aurait coulé sous les ponts… La montée se faisait plus raide, et demandait davantage d’efforts. Trop, apparemment, pour Somnambus qui s’abandonna lâchement.
-« Tu vas bouger, gros lourdaud ! » lui lança alors Pedibus, vivement.
Comme rien ne changeait, hop ! Pedibus envoya un de ces bons coups de pied ragaillardissant, que l’on donnait avec plaisir aux empotés trop mous.
-« Nom d’une pipe ! Je t’avais prévenu ! » gronda alors sourdement Somnambus, avant de riposter d’une belle ruade qui laissa sonné le pauvre Pedibus, tout surpris.
S’ensuivit alors une belle bagarre entre les deux pieds, où l’énergie active de l’un s’opposa à la molle ardeur de l’autre. Mes amis, quelle bataille ! Les deux jambes en perdirent l’équilibre, faisant tomber lourdement le marcheur. A terre, pas question d’arrêter les hostilités.
Et que je te boxe les orteils ! Et que je t’écrase du talon ! Et que je te shoote en plein dans le mille ! Le pauvre randonneur ne contrôlait plus rien à ce déchaînement de violence sous lui. Ses pieds en bagarre, il dégringola toute la pente, jusqu’à revenir à son point de départ, devant la maison.
Là, même topo : les combats firent rage, avec férocité. Au bout d’un moment, le marcheur intervint :
-« Non mais, c’en est pas fini cette débandade de coups ? Où vous croyez-vous donc ? » cria-t-il, à leur intention.
Et, comme sa grosse voix ne suffisait pas, il y alla d’un bon geste calmant, façon deux bons coups de poings. Ah voilà ! Enfin, ils étaient redevenus tranquilles ! Les deux pieds se regardèrent, soudainement réconciliés.
Non mais, pour qui se prenaient-ils, ces poings sans vergogne ? Voulaient-ils en démordre eux aussi ? Alors, les deux pieds, complices et solidaires, s’attaquèrent aux poings. Les yeux, colorés au beurre noir, se firent encore plus menaçants, les oreilles s’agitaient fébrilement telles des ailes, pour marquer leur désapprobation… Même les cheveux se dressèrent sur la tête, voulant eux aussi participer à l’effervescence générale. Soudain, une voix :
-« Je suis le cerveau, grand ordinateur du corps. Qu’est-ce que c’est que ce désordre ? Un de mes programmes serait-il HS ? Pourquoi le corps n’est-il pas en phase avec l’esprit ? Bon, j’ai compris, je reprogramme… »
Quelques grandes respirations pour le marcheur, une nouvelle donne…Et le calme revint.
-« Bon ? Et si on allait faire un tour ? » proposa la tête, « une petite promenade courte et facile, juste histoire de prendre l’air… »
Et voici comment Pedibus, Somnambus et les autres marchèrent de concert, l’esprit apaisé pour profiter de cette jolie balade.


Créé le 1er avril 2008 par Valérie Bonenfant
 


Tous les contes

ordre alphabétique

 

Personnages

 

Contes avec animaux
Contes avec extra-terrestres
Contes avec objets
Contes avec plantes
Contes avec êtres humains
Contes avec êtres imaginaires

 

Lieux

 

Contes campagne
Contes ciel
Contes cirque
Contes désert
Contes eglise
Contes espace
Contes ferme
Contes forêt
Contes ile
Contes jardin
Contes maison
Contes marais
Contes mer
Contes montagne
Contes Provence
Contes savane
Contes village
Contes ville

 

Thèmes

 

Contes aide
Contes alimentation
Contes amitié
Contes amour
Contes amusement plaisir
Contes apparences  trompeuses
Contes argent
Contes artisanat
Contes authenticité
Contes beauté
Contes bonté compassion
Contes courage
Contes création
Contes crédulité
Contes différence
Contes découverte
Contes désobéissance
Contes enquêtes police
Contes enseignement
Contes envie
Contes evolution
Contes famille
Contes folie
Contes fête spectacle
Contes guerre
Contes hygiène
Contes imagination
Contes impatience
Contes intelligence
Contes intégration
Contes jalousie
Contes jeunesse
Contes liberté
Contes loisirs
Contes magie
Contes maladresse
Contes mode
Contes musique
Contes nature
Contes ordre
Contes orgueil
Contes originalité
Contes paix
Contes passé
Contes progrès
Contes protection environnement
Contes rencontre
Contes rêves
Contes science
Contes sensibilité
Contes solidarité
Contes solitude
Contes sport compétition
Contes superstition
Contes temps qui passe
Contes tendresse
Contes travail
Contes vie
Contes vocation
Contes voisinage
Contes voyage

 

 


© texte protégé par copyright  ---  Editeurs  et  Illustrateurs

-----

 

Envoyer un commentaire

L'auteur des contes

Copyright

 

 

Précédent Remonter Suivant

 

Haut de la page

 
Recherche personnalisée

Sites amis

 

Education  à l'environnement : faune, flore, photos, champignons

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

La Camargue 50 fiches documentaires

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

La Vésubie : son  riche patrimoine, son histoire

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

AVOCAP Cabinet d'avocat Nice et Carros

Fromage : fabrication de la tomme de vaches

Matelassier : matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

-----

 

Site mis à jour le 23/07/2012 CV co


Ce site est audité par Xiti et hébergé gratuitement par Free

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Haut de la page