Contes pour enfants

Des centaines de contes originaux
écrits par Valérie Bonenfant
Contes pour les enfants, leurs parents et grands-parents, les maîtres des écoles, les animateurs...
Contes sur la nature, les animaux, les plantes, les objets, les personnes, les êtres imaginaires...


 
Recherche personnalisée

 

 Macaron, le petit papillon

Retrouvez les contes pour enfants de Valérie Bonenfant
sur
contes-valerie-bonenfant.fr

 


Accueil

Nouveautés
Contes audio
CD Contes de Noël

Contes illustrés

Journal des contes

Amis des contes

Livre d'or

Plan du site

 

Précédent | Remonter | Suivant

 

 

Est-on plus heureux quand on est un officiel, et qu’on en retire plein d’avantages ?
La réponse de ce conte est non, car Macaron, un insigne bleu blanc rouge, collé derrière un pare-brise, va découvrir le plaisir de devenir un vrai papillon, libre et anonyme…
Un conte qui donnera envie aux « importants » de ce monde, de laisser tomber l’étiquette…

 

Macaron, le petit papillon dessin conte pour enfants
Macaron, le petit papillon
dessin conte pour enfants

 

Macaron était une vignette collée derrière le pare-brise d’une belle voiture officielle. Il était très fier d’être arboré ainsi sur le devant de la voiture. Normal, il était très important. La preuve ? Il suffisait qu’il s’approche d’un endroit un peu encombré, et hop, on lui cédait le passage. Grâce à lui, pas besoin de mettre des pièces dans l’horodateur, la voiture pouvait stationner aussi longtemps qu’elle le voulait, jamais on ne lui mettrait de contravention.
C’était comme ça la vie de Macaron. Il avait un statut privilégié, tant pis pour ceux à qui ça ne plaisait pas !
Un jour, Alpha, un joli papillon de la nature, qui voletait de ci de là, vint se poser sur la vitre du pare-brise, juste de l’autre côté de Macaron.
-« Quelle jolie fleur ! » s’exclama-t-il, « du bleu, du blanc, du rouge… Miam, ça doit être délicieux à butiner ce pistil, je m’en régale d’avance ! »
Et Alpha commença à sortir son aspirateur, histoire de pomper le précieux nectar. Mais, curieusement, rien ne vint, seulement quelques grains de poussière grisâtres, au goût de la pollution.
-« Beurk, c’est infecte ! J’ai dû aspirer à côté… Là, c’est bon, je suis pile situé sur le bleu. Allez hop, en marche ! »
Et de nouveau, il aspira une giclée de poussières assorties, horreur, d’une patte de mouche… »
-« Pouah, beurk, aaaahhh… C’est horrible ! Mais qu’est-ce que c’est que cette fleur bleue ! Bon, revenons aux couleurs traditionnelles, le rouge, ton coquelicot. Miam, sûr que là, je ne vais pas être déçu ! »
Et Alpha se positionna sur le rouge. Mais hélas, il n’eut pas plus de succès qu’auparavant. Il eut beau goûter longuement, pas la moindre petite saveur coqueliquienne, ni rosâtre, ni cerisienne…
Zut de zut, tant pis, il allait se rabattre sur le blanc.
-« Houhouhouhouhoups… » fit l’aspirateur, avec énergie, mais décidément, il ne captait rien.
Alors Alpha s’énerva. De rage, il parcourut le macaron, en le martelant de giclée aspirantes, plutôt agacées de ne rien trouver. Jusqu’au moment où une petite coulée blanche entra dans sa pompe.
-« Enfin ! » se réjouit Alpha, en valant goulûment… avant de tout recracher avec brusquerie.
Car ce liquide infâme avait le goût… de la fiente de pigeon !
Indigné, outré, désappointé, énervé, agacé… Alpha dit à cette vilaine fleur sa façon de penser. Macaron reçut ainsi une volée de vilains mots, qui, même de la part d’un papillon, choquèrent ses oreilles officielles.
-« Non mais, je ne vous permets pas de parler ainsi à mon auguste image ! » protesta Macaron.
Quoi ? Non seulement cette fleur était immangeable, mais en plus, elle se permettait de l’apostropher et de le réprimander !
-« Allez allez, mon ami, n’en parlons plus ! Veuillez dégager la vue, car nous allons bientôt partir et vos jolies ailes risqueraient d’en avoir des dommages … »
Dégager la vue, non mais pour qui se prenait-elle cette fleur tricolore.
-« Tu ferais mieux de retourner dans ton champ, retrouver tes copines. Ici, tu ne sers à rien,… »
Comment ce papillon osait-il ? Vraiment, il ne savait pas à qui il avait affaire… Pauvre animal ignare…
-« C’est plutôt toi qui devrais partir, moi j’ai une importante mission à remplir… » dit Macaron.
Face à l’air ahuri du papillon, il daigna lui accorder une explication : son insigne suprême conférait à sa voiture de nombreux pouvoirs. Seule celle sur laquelle il était apposé, disposait de telles facilités. Parce qu’il était officiel, tout simplement.
-« Mais, ça veut dire quoi, officiel ? » demanda, étonné, le papillon.
-« Ça veut dire que pour moi, la vie n’est pas comme celle des vulgaires gens… »
-« Ben, ça alors, tu n’as pas de bol ! Et en plus, tout le temps scotché à ta vitre. Ca ne doit pas être drôle de ne pas pouvoir se promener à sa guise, de ne pas sentir le vent filer entre ses ailes… Et dire que je t’avais pris pour une fleur, alors que je sais maintenant que tu es un pauvre papillon coincé derrière sa vitre, tel ces insectes sous verre que l’on trouve dans les musées. »
Un papillon de musée… Ça alors, jamais Macaron ne s’était imaginé ainsi. Il regarda alors avec plus d’acuité le monde à l’extérieur qui se présentait à lui. Cette verdure là-bas, comme elle avait l’air agréable… Et ce parterre de fleurs plus loin, tellement appétissant… Et derrière, cet arbre magnifique, au tronc noueux majestueux…
Dommage qu’en voiture, il ne puisse davantage s’approcher, mais celle-ci confinait ses déplacements au seul bitume.
-« Et si tu venais avec moi ? » proposa alors Alpha.
-« Mais je ne peux pas » répondit avec regret Macaron, « je suis collé. »
Qu’à cela ne tienne, il allait se décoller ! Alpha l’encouragea :
-« Déploie tes ailes, la colle va rester, mais toi, tu te libèreras… »
Alors, Macaron agita du mieux qu’il put sa corolle. Pour l’aider, Alpha lui montra le mouvement, puis tapota le pare-brise pour le faire se détacher. Finalement, au bout de longs efforts, Macaron parvint à se décrocher.
Par une fente de la vitre laissée entrouverte, il s’échappa de l’habitacle et rejoignit son nouvel ami.
-« Waouh ! Pas mal pour un vol de débutant ! Tu as de l’allure avec ton rouge, ton blanc et ton bleu… Allez viens, je t’emmène ! »
Les deux papillons volèrent ainsi, du coin de verdure au parterre de fleurs, en passant par le tronc d’arbre… Ils visitèrent bien d’autres endroits magnifiques de la nature.
Macaron n’avait plus rien d’officiel, aucun avantage particulier à circuler dans la nature… Mais ce n’était pas grave, il était libre.
 


Créé le 12 février 2008 par Valérie Bonenfant
 


Tous les contes

ordre alphabétique

 

Personnages

 

Contes avec animaux
Contes avec extra-terrestres
Contes avec objets
Contes avec plantes
Contes avec êtres humains
Contes avec êtres imaginaires

 

Lieux

 

Contes campagne
Contes ciel
Contes cirque
Contes désert
Contes eglise
Contes espace
Contes ferme
Contes forêt
Contes ile
Contes jardin
Contes maison
Contes marais
Contes mer
Contes montagne
Contes Provence
Contes savane
Contes village
Contes ville

 

Thèmes

 

Contes aide
Contes alimentation
Contes amitié
Contes amour
Contes amusement plaisir
Contes apparences  trompeuses
Contes argent
Contes artisanat
Contes authenticité
Contes beauté
Contes bonté compassion
Contes courage
Contes création
Contes crédulité
Contes différence
Contes découverte
Contes désobéissance
Contes enquêtes police
Contes enseignement
Contes envie
Contes evolution
Contes famille
Contes folie
Contes fête spectacle
Contes guerre
Contes hygiène
Contes imagination
Contes impatience
Contes intelligence
Contes intégration
Contes jalousie
Contes jeunesse
Contes liberté
Contes loisirs
Contes magie
Contes maladresse
Contes mode
Contes musique
Contes nature
Contes ordre
Contes orgueil
Contes originalité
Contes paix
Contes passé
Contes progrès
Contes protection environnement
Contes rencontre
Contes rêves
Contes science
Contes sensibilité
Contes solidarité
Contes solitude
Contes sport compétition
Contes superstition
Contes temps qui passe
Contes tendresse
Contes travail
Contes vie
Contes vocation
Contes voisinage
Contes voyage

 

 


© texte protégé par copyright  ---  Editeurs  et  Illustrateurs

-----

 

Envoyer un commentaire

L'auteur des contes

Copyright

 

 

Précédent Remonter Suivant

 

Haut de la page

 
Recherche personnalisée

Sites amis

 

Education  à l'environnement : faune, flore, photos, champignons

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

La Camargue 50 fiches documentaires

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

La Vésubie : son  riche patrimoine, son histoire

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

AVOCAP Cabinet d'avocat Nice et Carros

Fromage : fabrication de la tomme de vaches

Matelassier : matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

-----

 

Site mis à jour le 23/07/2012 CV co


Ce site est audité par Xiti et hébergé gratuitement par Free

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Haut de la page