Contes pour enfants

Des centaines de contes originaux
écrits par Valérie Bonenfant
Contes pour les enfants, leurs parents et grands-parents, les maîtres des écoles, les animateurs...
Contes sur la nature, les animaux, les plantes, les objets, les personnes, les êtres imaginaires...


 
Recherche personnalisée

 

 Les chenilles processionnaires

Retrouvez les contes pour enfants de Valérie Bonenfant
sur
contes-valerie-bonenfant.fr

 


Accueil

Nouveautés
Contes audio
CD Contes de Noël

Contes illustrés

Journal des contes

Amis des contes

Livre d'or

Plan du site

 

Précédent | Remonter | Suivant

 

 

Quelle est donc l’utilité de frontières pour des chenilles nomades ?
Aucune assurément. Et pourtant, les barrages douaniers n’ont jamais été si nombreux…
Devront-elles pour autant limiter leurs déplacements ?
Sur terre peut-être… Mais dans le ciel sûrement pas !

 

Les chenilles processionnaires dessin conte pour enfants
Les chenilles processionnaires
dessin conte pour enfants

 

Les chenilles processionnaires sont de grandes voyageuses. Elles parcourent le monde, à la queue leu leu, suivant leur meneur, nommé pour l’année à venir.
Cette fois, c’est Edgard qui va conduire la procession. Pour lui, c’est une première, qu’il souhaite réussie. Aussi, il s’est bien préparé. Sur une grande feuille, il a dessiné son itinéraire qui devrait le mener du Sud de la France vers le Nord de l’Allemagne, en passant par l’Italie, la Suisse et la Belgique. Un grand périple dont la perspective l’excite au plus haut point.
Le jour de départ est annoncé. Toutes les chenilles se préparent derrière Edgard. Elles ont chaussé leurs pattes de randonnée, et se sont dotées parmi leurs poils, de quelques réserves de pollen, histoire d’avoir à manger pour la route. Tout est prêt, elles peuvent maintenant partir.
-« Turlututu, les poilues, je suis le velu élu, alors pour le départ, sus ! » annonça-t-il, officiellement.
Aussitôt, la procession se met en route. A la tête, Edgard avance, le regard conquérant, déterminé vers son objectif.
Premier campement, première nuit : ils ont bien avancé. Bientôt, ils seront en Italie.
Le lendemain, effectivement, les montagnes italiennes sont en vue.
-« Miam, les feuilles des arbres y ont l’air bonnes… » en salive d’avance Chemtok, l’une des suiveuses.
-« Elles sont même délicieuses ! Leur spécialité : les aiguilles de pin-spaghetti « al dente ». Un régal ! J’en ai mangé l’année dernière, c’était un festin ! » se délecte Maïala, une autre chenille.
-« Vite, pressons-nous ! Toute cette route creuse et ce que vous dites met en appétit… J’ai hâte de goûter ! » lança le jeune Chetoff.
Tous les ventres sont affamés et se réjouissent des savoureux mets qui vont bientôt être dégustés. Un dernier regard d’Edgard sur la caravane pour vérifier qu’elle est bien en ordre, et hop, on y va ! Soudain :
-« Halte-là, voyageurs ! On ne passe pas, vos papiers s’il vous plaît… » demande une voix.
-« Des papiers ? Comment ça, pourquoi faire ? » questionne étonné, Edgard.
-« Vous êtes à une frontière, monsieur, et pour la franchir, il faut des laissez-passer… » continue la voix.
-« Mais voyons, pour les chenilles, il n’existe pas de frontières ! Nous sommes des processionnaires, nous voyageons tout le temps à travers le monde, et jamais on nous a demandé de laissez-passer… Et d’abord, qui êtes-vous qui nous parlait ? » interroge Edgard.
-« Je suis la barrière en travers du chemin, et c’est moi qui marque la démarcation. Alors, je suis bien placée pour vous en parler… »
-« La barrière, quelle barrière ? Ah, vous voulez dire cette frêle branche cassée en travers du chemin… Pfffft, la belle frontière que voilà ! » ironise Edgard.
Mais la barrière qui prenait son rôle très au sérieux, ne rit pas, et le dernier trait d’ironie d’Edgard la crispe davantage.
-« Sans papiers, je ne vous laisserai pas passer, un point c’est tout ! »
Grrrhhh ! Puisqu’elle le prend comme ça, cette fichue baguette, ils passeront plus loin, à un endroit où il n’y aura ni poste frontière, ni barrière, ni rien du tout… Edgard remet sa troupe en ordre de marche et file plus au Nord. Ils montent quand même, côté français. Dès que possible, ils traverseront côté italien pour rejoindre leur route de départ.
-« Bien, les amis, nous allons bifurquer ici ! Préparez-vous, à droite toute ! » clame-t-il.
La procession oblique et se retrouve bientôt face à un tronc.
-« Stop ! » les hèle celui-ci, « poste frontière, vos papiers s’il vous plaît ! »
-« Scrogneugneu de scrogneugneu, ça continue ! Décidément, nous n’avons pas de chance : nous sommes tombés pile sur les deux seuls barrages franco-italiens qui existent… Zut alors ! » râle Edgard.
-« Que nenni, il n’en existe pas que deux, mais tout le long de la frontière, c’est ainsi… » répond le tronc.
-« Mais que se passe-t-il donc ? C’est nouveau. Avant les frontières n’existaient que pour les hommes… Pour nous, de tels découpages ne servent à rien… » s’étonne Edgard.
-« L’intelligence est chez les hommes, c’est bien connu. Alors, nous faisons comme eux, c’est tout… » explique sommairement le tronc.
Déconfit, Edgard se résout à conduire sa première procession franco-française. Puisqu’ils ne peuvent plus sortir librement de leur pays… Grrrhhh, comme c’est frustrant de voir son champ d’exploration réduit ! A quoi riment ces frontières ridicules ? Le monde n’appartient-il pas à tous les insectes nomades ?
Enfin arrivées au bout de leur temps de marche, les chenilles processionnaires s’installent confortablement dans un arbre, pour y construire un doux cocon. Là, elles allaient pouvoir se transformer tranquillement. Bientôt, ceux-ci se fendirent et laissèrent paraître de merveilleux papillons blancs.
-« Waouh Chemtok ! Comme tu es devenu beau ! » s’extasia Maïala, admirative.
-« Tu n’es pas mal non plus, ma belle… Que dirais-tu d’un petit périple en aérien côté Italie ? » proposa Chemtok.
-« Attendez-moi, les aiguilles-spaghetti, ça me tente aussi en papillon ! » lança Chetoff.
Chacun s’envola librement vers la destination de son choix.
Quant à Edgard, dégagé de ses obligations de conduite de procession, il décida de parcourir le monde en solitaire, haut au-dessus des frontières, des barrages ou de toute autre limite… Le ciel lui, au moins était non compartimenté.

 

Créé le 21 février 2008 par Valérie Bonenfant
 


Tous les contes

ordre alphabétique

 

Personnages

 

Contes avec animaux
Contes avec extra-terrestres
Contes avec objets
Contes avec plantes
Contes avec êtres humains
Contes avec êtres imaginaires

 

Lieux

 

Contes campagne
Contes ciel
Contes cirque
Contes désert
Contes eglise
Contes espace
Contes ferme
Contes forêt
Contes ile
Contes jardin
Contes maison
Contes marais
Contes mer
Contes montagne
Contes Provence
Contes savane
Contes village
Contes ville

 

Thèmes

 

Contes aide
Contes alimentation
Contes amitié
Contes amour
Contes amusement plaisir
Contes apparences  trompeuses
Contes argent
Contes artisanat
Contes authenticité
Contes beauté
Contes bonté compassion
Contes courage
Contes création
Contes crédulité
Contes différence
Contes découverte
Contes désobéissance
Contes enquêtes police
Contes enseignement
Contes envie
Contes evolution
Contes famille
Contes folie
Contes fête spectacle
Contes guerre
Contes hygiène
Contes imagination
Contes impatience
Contes intelligence
Contes intégration
Contes jalousie
Contes jeunesse
Contes liberté
Contes loisirs
Contes magie
Contes maladresse
Contes mode
Contes musique
Contes nature
Contes ordre
Contes orgueil
Contes originalité
Contes paix
Contes passé
Contes progrès
Contes protection environnement
Contes rencontre
Contes rêves
Contes science
Contes sensibilité
Contes solidarité
Contes solitude
Contes sport compétition
Contes superstition
Contes temps qui passe
Contes tendresse
Contes travail
Contes vie
Contes vocation
Contes voisinage
Contes voyage

 

 


© texte protégé par copyright  ---  Editeurs  et  Illustrateurs

-----

 

Envoyer un commentaire

L'auteur des contes

Copyright

 

 

Précédent Remonter Suivant

 

Haut de la page

 
Recherche personnalisée

Sites amis

 

Education  à l'environnement : faune, flore, photos, champignons

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

La Camargue 50 fiches documentaires

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

La Vésubie : son  riche patrimoine, son histoire

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

AVOCAP Cabinet d'avocat Nice et Carros

Fromage : fabrication de la tomme de vaches

Matelassier : matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

-----

 

Site mis à jour le 23/07/2012 CV co


Ce site est audité par Xiti et hébergé gratuitement par Free

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Haut de la page