Contes pour enfants

Des centaines de contes originaux
écrits par Valérie Bonenfant
Contes pour les enfants, leurs parents et grands-parents, les maîtres des écoles, les animateurs...
Contes sur la nature, les animaux, les plantes, les objets, les personnes, les êtres imaginaires...


 
Recherche personnalisée

 

 Les boîtes aux lettres

Retrouvez les contes pour enfants de Valérie Bonenfant
sur
contes-valerie-bonenfant.fr

 


Accueil

Nouveautés
Contes audio
CD Contes de Noël

Contes illustrés

Journal des contes

Amis des contes

Livre d'or

Plan du site

 

Précédent | Remonter | Suivant

 

 

Alerte aux cambrioleurs ! Qu’on se le dise, ils sont de retour !
Pour s’en prémunir, que faire ? Prendre des chiens de garde, installer des cadenas partout, ou poser des sirènes hurlantes ?
Rien de tout cela, des boîtes aux lettres devraient suffire…et un bon voisinage !

 

Il était une fois trois boîtes aux lettres accolées qui attendaient chaque jour la distribution du courrier. Justement, voilà le facteur qui arrivait sur sa belle mobylette jaune.
-« Hé bonjour, Monsieur le Postier, quoi de neuf pour nous, aujourd’hui ? » demanda le casier de Mr et Mme Bartavel, un charmant couple de retraités qui recevaient une correspondance régulière.
-« Des nouvelles de nos amis de l’étranger ? Houston, Texas, Mexico, Alabama… ? » questionna la boîte de Mrs Smith, une jeune américaine venue s’installer en France.
-« Pfffft… Et toujours rien pour moi, je parie… » ronchonna celle d’Hector Lebof, un solitaire endurci, toute la journée coincé chez lui.
Le facteur commença sa distribution :
-« Association des retraités de l’Ouest… Amicale des anciens boulistes… Un catalogue de voyages du 3ème âge… Tout ça, c’était pour Mr et Mme Bartavel, assurément.
La boîte à lettres avala les plis, goulûment. Pareil pour celle de Mrs Smith : des cartes postales colorées de mers, de poissons, de montagnes pointues, de villes inconnues… Et les timbres ! Quelle diversité, aucun n’était identique ! Le casier reçut toutes ces nouvelles étrangères avec plaisir, ouvrant sa fente d’un large sourire pour passer les plis.
Celle d’Hector Lebof par contre resta fine. Elle gardait bien un œil ouvert, au cas où, mais chaque jour, c’était la même chose : rien pour elle ! Pas drôle d’être la boîte aux lettres d’un sauvage ! De lettres, elle n’en avait jamais reçu… A en oublier même à quoi ressemblait un A, un D, un V ou même un Y ! Même les publicités, elle n’en recevait plus, comme si l’on savait qu’avec Hector Lebof, elles ne seraient jamais lues.
Un jour, l’été venant, les boîtes aux lettres des retraités et de la jeune femme se remplirent au fil des jours. Comme si leurs propriétaires ne les relevaient plus, sans doute partis en vacances. En une semaine, celle des Bartavel certainement embarqués dans un de ces voyages de leur catalogue, déborda. Quant à celle de Mrs Smith, les cartes postales affluèrent et regorgèrent bientôt de sa bouche.
Curieusement, un soir, les boîtes reçurent de la visite. De drôles d’individus tout de noir vêtus, à la mine mal rasée, pas vraiment avenante. Ils jetèrent un coup d’œil à travers les fentes, histoire de voir leurs contenus.
-« Non mais, qu’est-ce qu’ils nous veulent, ceux-là, ils ne m’ont pas l’air clair ! » lança la boîte de Mr et Mme Bartavel, en se refermant sur sa précieuse correspondance.
-« Ho ho, je crois que c’est de mauvais augure… Amélie Spaghetti nous en a parlé dans son dernier courrier : chez elle, des cambrioleurs regardent l’état des boîtes aux lettres, avant d’accomplir leurs larcins. Boîte aux lettres vide : maison pleine… Remplie, la voie est libre ! »
-« Bigre, il faut agir ! » s’excita le casier d’Hector Lebof, « appelons mon maître, il est toujours là, lui ! »
Les boîtes aux lettres tambourinèrent l’une contre l’autre, histoire d’alerter le résident, mais hélas sans succès. Leurs quelques vibrations produites ne semblaient pas l’alarmer.
-« Ecrivons-lui une dépêche ! Vite ! Il me faut un A, un L, un E, un R, un T et un E. Puis, le mot CAMBRIOLEURS » cria la boîte d’Hector.
Aussitôt, les boîtes aux lettres pleines se mirent au travail. Chacune tria son paquet de lettres. Dès qu’elles relevaient une voyelle ou une consonne nécessaire, elles l’envoyaient aussitôt chez le casier d’Hector.
Là, les lettres étaient ordonnancées soigneusement et collées sur une grande enveloppe presque blanche, gracieusement prêtée par la boîte des retraités. Il y avait urgence, il fallait se dépêcher.
Voilà, c’était prêt ! Vite, il fallait maintenant lui envoyer. Les boîtes aux lettres hélèrent un pigeon qui passait dans le coin.
-« C’est très urgent ! Un message à remettre tout de suite à Hector Lebof » dit la boîte aux lettres de celui-ci, qui laissa filer dans le bec du volatile, le seul pli qu’elle n’ait jamais reçu.
L’oiseau s’envola. Il n’avait pas beaucoup de chemin à faire. Une fenêtre entrouverte… Il se glissa à l’intérieur et déposa son précieux pli sur les genoux d’Hector. Celui-ci, étonné, déplia cet étrange pli ! Quelle surprise ! Une lettre pour lui… Il l’ouvrit et découvrit le message alarme écrit précipitamment :
-« ALERTE CAMBRIOLEURS ! »
Hein ? Quoi ? Où ? Comment ? Vite, il sortit et jeta un coup d’œil alentour. Là, la porte de Mr et Mme Bartavel était grande ouverte… A l’intérieur, du bruit…
-« Qui êtes-vous ? Que faites-vous là ? Sortez où j’appelle la police… »
Grand branle-bas de combat ! Une fenêtre s’ouvrit en contrebas, laissant filer précipitamment deux individus habillés de noir. Heureusement, rien n’avait été volé. Ils n’avaient pas eu le temps. Chez les boîtes aux lettres, c’était la joie ! Elles s’entrechoquaient leurs tôles : « mission réussie ! »
De reconnaissance, les casiers de retraités et de Mrs Smith donnèrent à celui d’Hector Lebof, quelques bonnes lettres bien épaisses.
-« Hey ! Vous allez me faire repérer par les cambrioleurs ! » plaisanta la boîte d’Hector, toute heureuse d’avoir des lettres, des vraies, dans son casier.
Au retour des voisins, ce fut la fête. Tous remercièrent Hector Lebof de son intervention. Les retraités l’invitèrent à dîner. Quant à Mrs Smith, elle découvrit que le bonheur habitait à côté de chez elle. Inutile de parcourir le monde pour découvrir le prince charmant : il était là, à côté d’elle, et il ne serait désormais plus jamais seul… Pour la plus grande joie de leurs boîtes aux lettres qui partagèrent le courrier reçu !


Créé le 7 juin 2008 par Valérie Bonenfant
 


Tous les contes

ordre alphabétique

 

Personnages

 

Contes avec animaux
Contes avec extra-terrestres
Contes avec objets
Contes avec plantes
Contes avec êtres humains
Contes avec êtres imaginaires

 

Lieux

 

Contes campagne
Contes ciel
Contes cirque
Contes désert
Contes eglise
Contes espace
Contes ferme
Contes forêt
Contes ile
Contes jardin
Contes maison
Contes marais
Contes mer
Contes montagne
Contes Provence
Contes savane
Contes village
Contes ville

 

Thèmes

 

Contes aide
Contes alimentation
Contes amitié
Contes amour
Contes amusement plaisir
Contes apparences  trompeuses
Contes argent
Contes artisanat
Contes authenticité
Contes beauté
Contes bonté compassion
Contes courage
Contes création
Contes crédulité
Contes différence
Contes découverte
Contes désobéissance
Contes enquêtes police
Contes enseignement
Contes envie
Contes evolution
Contes famille
Contes folie
Contes fête spectacle
Contes guerre
Contes hygiène
Contes imagination
Contes impatience
Contes intelligence
Contes intégration
Contes jalousie
Contes jeunesse
Contes liberté
Contes loisirs
Contes magie
Contes maladresse
Contes mode
Contes musique
Contes nature
Contes ordre
Contes orgueil
Contes originalité
Contes paix
Contes passé
Contes progrès
Contes protection environnement
Contes rencontre
Contes rêves
Contes science
Contes sensibilité
Contes solidarité
Contes solitude
Contes sport compétition
Contes superstition
Contes temps qui passe
Contes tendresse
Contes travail
Contes vie
Contes vocation
Contes voisinage
Contes voyage

 

 


© texte protégé par copyright  ---  Editeurs  et  Illustrateurs

-----

 

Envoyer un commentaire

L'auteur des contes

Copyright

 

 

Précédent Remonter Suivant

 

Haut de la page

 
Recherche personnalisée

Sites amis

 

Education  à l'environnement : faune, flore, photos, champignons

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

La Camargue 50 fiches documentaires

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

La Vésubie : son  riche patrimoine, son histoire

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

AVOCAP Cabinet d'avocat Nice et Carros

Fromage : fabrication de la tomme de vaches

Matelassier : matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

-----

 

Site mis à jour le 23/07/2012 CV co


Ce site est audité par Xiti et hébergé gratuitement par Free

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Haut de la page