Contes pour enfants

Des centaines de contes originaux
écrits par Valérie Bonenfant
Contes pour les enfants, leurs parents et grands-parents, les maîtres des écoles, les animateurs...
Contes sur la nature, les animaux, les plantes, les objets, les personnes, les êtres imaginaires...


 
Recherche personnalisée

 

 Le vélo de Mademoiselle Baumollé

Retrouvez les contes pour enfants de Valérie Bonenfant
sur
contes-valerie-bonenfant.fr

 


Accueil

Nouveautés
Contes audio
CD Contes de Noël

Contes illustrés

Journal des contes

Amis des contes

Livre d'or

Plan du site

 

Précédent | Remonter | Suivant

 

 

Un conte où l’envie est mauvaise conseillère…
Un gaillard veut s’approprier le vélo d’une championne, pensant que ses victoires sont le fruit d’un trucage de sa bicyclette…
Son forfait accompli, il ne parvient toujours pas à remporter des courses…
Mais alors, quel est donc le secret des victoires de Mademoiselle Baumollé ?

Le vélo de Demoiselle Baumollé
Le vélo de Demoiselle Baumollé
 dessin conte pour enfants

Mademoiselle Baumollé était une fameuse vététiste. Aucune montagne, si haute fut-elle, qui ne lui résista.
Mademoiselle Baumollé avait franchi tous les sommets, grimpé toutes les côtes, monté dans les endroits les plus escarpés. Bien sûr, elle était équipée de son vélo favori, un VTT couleur noir et feu, avec qui elle formait une sacrée équipe. Lui ne pouvait rien sans elle, et elle rien sans lui. Mais ensemble, comme ils donnaient !
De nombreux concurrents avaient voulu se mesurer à eux. Notamment ce gaillard musclé, avec son vélo couleur d’acier qui leur avait ri au nez en bas de la pente, et qui n’était même pas arrivé à mi-parcours, quand mademoiselle Baumollé et son fidèle destrier était déjà en haut.
Le gaillard ne riait plus du tout. Au contraire, il semblait très énervé à en juger par ses coups de pédale très secs. Des jurons qu’il susurrait entre ses dents serrées, parvinrent même aux oreilles délicates de la jeune fille.
-« Maudite fille ! Zimbolinette pas chouette ! Sûr qu’elle triche ! Ch’uis sûr qu’elle a un moteur caché quelque part dans son vélo. C’est pas comme cette enclume sur laquelle je suis. Ce VTT pèse une tonne et il n’avance pas. Nullos, va ! Tu vaux pas un clou ! » dit-il, en .
s’adressant à son vélo d’acier, et en lui assenant en même temps une tape rageuse.
De déconvenue, le vélo qui en avait franchement sa claque, creva d’un beau pschittt fanfaronnant...
-« Nom d’un cacatoès crotteux ! Voilà qu’il est à plat ! Satanée bicyclette, je te hais ! Grrhh ! »
Et l’on assista alors à une scène étrange, où un grand gaillard sautait rageusement sur son engin à terre, le ratatinant de toute sa colère. Sous les bonds, l’acier se ploya à certains endroits et devint un vulgaire bout de ferraille tout tordu ! Bravo ! Maintenant, c’était sûr : il n’y avait plus rien à en tirer. Dommage…
Toujours furieux, le gaillard combina alors un plan du plus mauvais esprit. Puisque le secret de mademoiselle Baumollé, c’était son vélo, qu’à cela ne tienne, il lui volerait, et après, à lui les victoires au sommet !
Ne se méfiant pas du tout des vilaines intentions du gaillard, mademoiselle Baumollé rentra à sa maison, histoire de se prendre une réconfortante collation. Ses efforts étaient conséquents et lui ouvraient à chaque fois l’appétit.
Elle posa nonchalamment son cher vélo devant son entrée, et fila vers la cuisine. Le gaillard qui surveillait la scène, se réjouit en se frottant les mains.
-« Trop facile ! » se dit-il, « le précieux objet est là, abandonné, tout seul, je n’ai plus qu’à me servir ! »
Et il chipa le vélo de mademoiselle Baumollé sans l’ombre d’un remords. Déjà assis dessus, il l’apprécia :
-« Ben oui, forcément ! On sent la différence ! Une selle indéniablement plus confortable, des pneus qui accrochent, de la nervosité… Vite, je vais m’inscrire à la prochaine course… »
Il se porta candidat à l’ascension du mont El Terribilé, connu pour ses pentes empierrées et très raides. Qu’importe, il se sentait invincible avec son nouveau vélo !
Le départ fut donné, et la montée commença. Trop cool ! Il était évidemment en tête.
Mais la pente devenait de plus en plus raide, et l’effort de plus en plus fatigant. Bientôt, il fut rattrapé par une bande de jeunes qui plaisantaient. Ceux-ci le dépassèrent, en se racontant de bonnes blagues.
Quoi ? Comment était-ce possible ?
-« Allez, le vélo, du nerf, montre ce que tu as dans le ventre, allume ton moteur ! »
Mais rien ne se produisit, aucun doux ronronnement ne se fit entendre, et cette pente qui n’en finissait pas… Les jeunes étaient loin devant. C’était fichu pour lui, ils allaient gagner.
Très dépité, le gaillard redescendit et partit à la recherche du moteur. Où se cachait-il donc ? Et comment s’allumait-il ? Où se trouvait la manette ? Il eut beau chercher partout : il ne trouva rien. Pas le moindre petit cylindre qui laissa supposer une autre force que celle des mollets.
Rien à faire, il n’en tirerait rien. Il ramena alors le vélo à sa propriétaire qui ne s’était aperçue de rien. Il se promit de bien l’espionner pour découvrir son fameux secret.
Il l’observa pendant de nombreuses courses, toujours à l’affût de ses gestes, pour dénicher le mécanisme secret qu’elle allait déclencher.
Mais il ne trouva rien, soit qu’il n’était pas là au bon moment, soit qu’il n’était pas bien placé, soit qu’il regardait au mauvais endroit… Soit qu’il n’y avait rien, tout simplement.
Incroyable ! A bout d’explications sensées, le gaillard osa finalement aller trouver mademoiselle Baumollé.
-« Mais » lui dit-il, « quel est donc votre secret pour monter toutes ces montagnes aussi vite ? Comment avez-vous trafiqué votre vélo ? »
-« Trafiquer mon vélo ? Quelle drôle d’idée ! Vous n’y êtes pas du tout, voyons… » répondit la demoiselle.
-« Vous ne voulez pas m’avouer votre secret, il est trop bien masqué, c’est cela ? »
-« Mais mon secret est tout simple : une bonne hygiène de vie, de l’équilibre dans mes activités, et surtout beaucoup de plaisir, à chaque instant…  C’est tout ! »
Elle laissa le gaillard perplexe : de l’hygiène, pas de problème, il se lavait lui aussi très souvent. De l’équilibre : il savait faire, aussi bien debout que l’arbre droit…
Et le plaisir ? Qu’était-ce donc que ce machin-là ? Le gaillard chercha longtemps, longtemps… Encore aujourd’hui…
Peut-être pourriez-vous l’aider à trouver cette voie-là ?

 

Créé le 27 avril 2006 par Valérie Bonenfant


Tous les contes

ordre alphabétique

 

Personnages

 

Contes avec animaux
Contes avec extra-terrestres
Contes avec objets
Contes avec plantes
Contes avec êtres humains
Contes avec êtres imaginaires

 

Lieux

 

Contes campagne
Contes ciel
Contes cirque
Contes désert
Contes eglise
Contes espace
Contes ferme
Contes forêt
Contes ile
Contes jardin
Contes maison
Contes marais
Contes mer
Contes montagne
Contes Provence
Contes savane
Contes village
Contes ville

 

Thèmes

 

Contes aide
Contes alimentation
Contes amitié
Contes amour
Contes amusement plaisir
Contes apparences  trompeuses
Contes argent
Contes artisanat
Contes authenticité
Contes beauté
Contes bonté compassion
Contes courage
Contes création
Contes crédulité
Contes différence
Contes découverte
Contes désobéissance
Contes enquêtes police
Contes enseignement
Contes envie
Contes evolution
Contes famille
Contes folie
Contes fête spectacle
Contes guerre
Contes hygiène
Contes imagination
Contes impatience
Contes intelligence
Contes intégration
Contes jalousie
Contes jeunesse
Contes liberté
Contes loisirs
Contes magie
Contes maladresse
Contes mode
Contes musique
Contes nature
Contes ordre
Contes orgueil
Contes originalité
Contes paix
Contes passé
Contes progrès
Contes protection environnement
Contes rencontre
Contes rêves
Contes science
Contes sensibilité
Contes solidarité
Contes solitude
Contes sport compétition
Contes superstition
Contes temps qui passe
Contes tendresse
Contes travail
Contes vie
Contes vocation
Contes voisinage
Contes voyage

 

 


© texte protégé par copyright  ---  Editeurs  et  Illustrateurs

-----

 

Envoyer un commentaire

L'auteur des contes

Copyright

 

 

Précédent Remonter Suivant

 

Haut de la page

 
Recherche personnalisée

Sites amis

 

Education  à l'environnement : faune, flore, photos, champignons

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

La Camargue 50 fiches documentaires

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

La Vésubie : son  riche patrimoine, son histoire

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

AVOCAP Cabinet d'avocat Nice et Carros

Fromage : fabrication de la tomme de vaches

Matelassier : matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

-----

 

Site mis à jour le 23/07/2012 CV co


Ce site est audité par Xiti et hébergé gratuitement par Free

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Haut de la page