Contes pour enfants

Des centaines de contes originaux
écrits par Valérie Bonenfant
Contes pour les enfants, leurs parents et grands-parents, les maîtres des écoles, les animateurs...
Contes sur la nature, les animaux, les plantes, les objets, les personnes, les êtres imaginaires...


 
Recherche personnalisée

 

 Le grand Mikado

Retrouvez les contes pour enfants de Valérie Bonenfant
sur
contes-valerie-bonenfant.fr

 


Accueil

Nouveautés
Contes audio
CD Contes de Noël

Contes illustrés

Journal des contes

Amis des contes

Livre d'or

Plan du site

 

Précédent | Remonter | Suivant

 

 

Quand les privilèges des seigneurs les éloignent de leur peuple…
Mikado, un chat de noble origine a toujours vécu à l’abri d’un grand palais.
Un jour, il va dehors et découvre un univers de brutalité, de grande misère…et d’entraide aussi ! Cette expérience change son regard du monde, et sa manière de régner…

Le grand Mikado dessin conte pour enfants
Le grand Mikado
dessin conte pour enfants

Mikado était un beau chat siamois, de pure race, blanc aux yeux bleus. Dès sa naissance, il avait été couvé, soigné, autant que le méritait ses nobles origines.
Car son papa et sa maman étaient tous deux issus de la haute et très sélecte société des chats à pedigree. Cela voulait dire que leurs propres parents, grands-parents, arrières grands-parents… étaient tous le fruit d’une lignée pure, où les chats les plus parfaits de la planète s’étaient évertués à se marier ensemble.
Et leurs enfants étaient certes plutôt réussis, il n’y avait qu’à regarder Mikado : le poil doux soyeux, les yeux en amande, le port de queue d’une élégance rare… Un vrai seigneur.
Un jour, Mikado daigna sortir de son palais princier, histoire de se dégourdir les pattes. Il prit une petite rue droit devant, puis une autre à droite, fit un bout de chemin sur la gauche, emprunta un zigzag aérien…et se retrouva complètement perdu.
Mais où était donc passé le palais ? Il essaya de faire le trajet en sens inverse, mais ne parvint qu’à se perdre davantage.
Bon, ce n’était pas si grave. Bientôt, on allait s’apercevoir de sa disparition, et sûr qu’on allait dépêcher une armée de chats serviteurs qui viendraient le récupérer.
Mikado attendit donc les secours, et se coucha car toute cette marche l’avait fatigué. Il s’assoupissait quand une voix nasillarde lui dit :
-« Hey vieux, Tu ne peux pas dormir là, c’est chez moi, alors dégage ! »
C’était Joe, un chat noir balafré, à l’air mauvais, qui s’approchait de lui, le poil hérissé.
-« Tu ne sais pas à qui tu as affaire, pauvre félin. Je suis Mikado le grand, celui du Palais. C’est un honneur qu’un être aussi rare que moi, soit venu dans ces lieux, alors ne le prends pas sur ce ton… » répondit Mikado.
-« Hé alors, qu’est-ce que tu veux que ça me fasse, que tu sois du Palais… Justement, une bonne raison de plus que je ne t’héberge pas. Toi au moins, tu as un toit, et grand qui plus est, et qui pourrait accueillir tous les chats mal nourris de la ville, alors retournes-y ! » râla Joe.
-« Hein, mais voyons… » essaya d’enchaîner Mikado.
-« Ouste, j’ai dit. File ! Je n’ai rien à offrir à un chat comme toi. » gronda Joe, menaçant.
Mikado s’en alla alors, l’air hautain. Pffft, ce pauvre félin ne méritait vraiment pas le détour. Quelle brute épaisse !
Le siamois continua alors son chemin, au hasard d’une ruelle et tomba sur une bande de matous arrogants :
-« Hé les gars, visez-moi ce minet bourgeois à sa mémère. Rien qu’à voir son poil, on devine qu’il ne doit pas dormir dans la rue tous les jours… » ironisa un chat de gouttière.
-« Et si on lui faisait sa fête ! » ajouta un tigré jaune et noir.
-« Wouais ! Ca fait longtemps qu’on ne s’est pas défoulé, allons-y ! » lança un autre.
Ca sentait le roussi. Mikado, du haut de sa grandeur, n’eut d’autre recours que de prendre les jambes à son cou, et dare-dare en plus !
Décidément, la vie hors du Palais était pleine de dangers. Quelle jungle ! Et quelle bassesse, tous ces comportements primaires ! Mikado était maintenant pressé de rentrer chez lui. Toutes ces mauvaises rencontres l’avaient émoussé.
Il errait désespérément dans les rues de la cité, quand il croisa Félicie. C’était une petite chatte toute fine, qui faisait sa toilette avec des manières pleines de douceur. Oh ! Peut-être qu’il allait enfin rencontrer quelqu’un avec du savoir-vivre. Mikado s’approcha de la minette et lui demanda :
-« Mademoiselle, auriez-vous l’obligeance de m’indiquer la direction du Palais ? Je me suis égaré et je cherche mon chemin. »
Félicie le regarda et découvrit le jeune siamois.
-« Oui, mon Prince » dit-elle, « je vais vous reconduire… »
Enfin une réponse pleine d’égards et digne de sa condition. Mikado se rengorgea :
-« Je vous en serai reconnaissant, et je saurai être généreux, chère demoiselle… »
-« Ce ne sera pas la peine, Monseigneur, je n’ai besoin de rien, et je ne veux rien. » répondit la chatte, avec un air chagriné.
Et elle se mit silencieusement en route, comme peinée.
Mikado sentit qu’il l’avait blessée, et n’osa plus dire un mot.
Quand ils arrivèrent aux portes du Palais, Mikado était tout gêné.
-« Je ne sais comment vous remercier. »
Félicie l’arrêta d’un regard.
-« Vous n’avez pas à me remercier. Simplement, si je peux me permettre un conseil à votre haute attention, ce serait bien que vous reveniez de temps en temps dans la ville. »
Mikado s’offusqua :
-« Quoi, revenir parmi ces indigents malpolis ? Ah non merci… »
Mais Félicie continua :
-« Il y a beaucoup de malheureux ici bas, et votre seigneurie se trouverait grandie d’agir en faveur de ces pauvres félins, plutôt que de rester ignorant, loin de la vie de la cité. »
Mikado retourna dans ses appartements, ébranlé. Joe le balafré ne roulait pas sur l’or, c’était évident. Quant à la bande de malfrats, à y réfléchir après coup, ils paraissaient plus efflanqués qu’agressifs.
Aussitôt, Mikado ordonna que l’on apporta des victuailles dans les bas quartiers. Il suivit les conseils de Félicie, et entreprit de sortir plus régulièrement dans les rues de la ville.
Il découvrit ainsi la vie des plus pauvres, des chats comme lui, sauf qu’ils n’avaient pas de pedigree…
Et alors ? A quoi pouvait servir ses origines, si ce n’était pour les mettre au service du plus grand nombre ?
Le siamois devint ainsi : Mikado, le grand. Il régna sur sa cité avec bienveillance, et épousa, sans tenir compte de la pureté de sa lignée, une jeune chatte sans pedigree, du nom de Félicie, avec qui il eut de beaux et gentils chatons.

 

Créé le 23 avril 2005 par Valérie Bonenfant


Tous les contes

ordre alphabétique

 

Personnages

 

Contes avec animaux
Contes avec extra-terrestres
Contes avec objets
Contes avec plantes
Contes avec êtres humains
Contes avec êtres imaginaires

 

Lieux

 

Contes campagne
Contes ciel
Contes cirque
Contes désert
Contes eglise
Contes espace
Contes ferme
Contes forêt
Contes ile
Contes jardin
Contes maison
Contes marais
Contes mer
Contes montagne
Contes Provence
Contes savane
Contes village
Contes ville

 

Thèmes

 

Contes aide
Contes alimentation
Contes amitié
Contes amour
Contes amusement plaisir
Contes apparences  trompeuses
Contes argent
Contes artisanat
Contes authenticité
Contes beauté
Contes bonté compassion
Contes courage
Contes création
Contes crédulité
Contes différence
Contes découverte
Contes désobéissance
Contes enquêtes police
Contes enseignement
Contes envie
Contes evolution
Contes famille
Contes folie
Contes fête spectacle
Contes guerre
Contes hygiène
Contes imagination
Contes impatience
Contes intelligence
Contes intégration
Contes jalousie
Contes jeunesse
Contes liberté
Contes loisirs
Contes magie
Contes maladresse
Contes mode
Contes musique
Contes nature
Contes ordre
Contes orgueil
Contes originalité
Contes paix
Contes passé
Contes progrès
Contes protection environnement
Contes rencontre
Contes rêves
Contes science
Contes sensibilité
Contes solidarité
Contes solitude
Contes sport compétition
Contes superstition
Contes temps qui passe
Contes tendresse
Contes travail
Contes vie
Contes vocation
Contes voisinage
Contes voyage

 

 


© texte protégé par copyright  ---  Editeurs  et  Illustrateurs

-----

 

Envoyer un commentaire

L'auteur des contes

Copyright

 

 

Précédent Remonter Suivant

 

Haut de la page

 
Recherche personnalisée

Sites amis

 

Education  à l'environnement : faune, flore, photos, champignons

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

La Camargue 50 fiches documentaires

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

La Vésubie : son  riche patrimoine, son histoire

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

AVOCAP Cabinet d'avocat Nice et Carros

Fromage : fabrication de la tomme de vaches

Matelassier : matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

-----

 

Site mis à jour le 23/07/2012 CV co


Ce site est audité par Xiti et hébergé gratuitement par Free

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Haut de la page