Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une meilleure expérience de navigation. Continuer à le visiter signifie que vous acceptez leur utilisation.

La Camargue
Protection et développement d'un delta
 



La Camargue en littérature

Accueil

Plan du site

Glossaire
Images et photos

Page d'accueil

Remonter
Un delta artificialisé
Un espace riche et sensible
Protéger une zone humide
La Camargue en littérature
Les flamants de Camargue
Portraits de Camargue

provençale

Orage en Camargue

Dans ses Memori e raconte ("Mémoires et récits"), Frédéric Mistral relate une excursion qu'il fit de Beaucaire aux Saintes-Maries-de-la-Mer, à l'époque où il écrivait son poème Miréio ("Mireille" - 1859), dont l'héroïne est victime d'une insolation en Camargue.

Mai lou tèms, que despièi l'aubo èro à la macarié, de mai en mai s'encabanavo. Lou Marin, en boufant, fasié mounta vers Arle de nivoulado grèvo qu'a cha pau ennegravon tout l'estendard dou cèu. En palun, li granouio e li crapaud cantavon. La longo tirassiero de nosto caravanos'emplanavo, perdudo, dins li champias d'engano, dins li sansouiro blanquinouso, sus un camin terren, bourda de tamarisso à flourisoun rousenco. La terro sentié lou frescun. E de vou d'alabran, de vou de bouis et de sarcello, en bramant nous pasavon subre.

Un gardian à chivau que, lou ficheiroun en man, viravo si brau negre esparouia dins le salanc, nous crié: Vous anas bagna !
Li blesin coumençavon. Pièi à cha pau la plueio se ié boutè de bon. E zou d'aigo. En rèn de tèms, dins aquéli plano basseo l'aguè plus que d'eigatiho. Nous-autre, d'asseta souto la tèndo di carreto, vesian pereilalin li manado de rosso, espoussant si creniero et si longui co flusso, gagna li levadoun e li mountiho de sablas. E zou d'aigo. Lou camin, nega pèr lou glavas, fasié tiratoujour que mai.Li rodo se plantavon. Li bèsti arrestavon. a la fin, à perdo de visto, se vesié plus qu'un estagnas...

A la longo pamens, lou lavàssi calè, lou tems s'esclargiguè, lou camin s'eidraquè ; se remontè sus li carreto ; e, peraqui vers li quatre ouro, tout-d'un-cop vrguerian s'enaura, dins l'azur de la mare e dou cèu, emè li tres fenèstro de soun clouchié rouman, si merlet rous e sis ancoulo, la glèiso di Santi-Mario

Orage en Camargue
Orage en Camargue

Mais le ciel qui, depuis l'aube, était tacheté de nuées, se couvrait de plus en plus. Le vent de mer soufflait, faisant monter vers Arles de grands nuages lourds qui obscurcissaient peu à peu toute l'étendue céleste. Les grenouilles, les crapauds coassaient dans les marais, et la longue traînée de notre caravanes'espaçait, se perdait dans les terrains à salicornes, dans les landes salées à plaques blanchissantes, sur un chemin mouvant, bordé de tamaris à floraison rosée. La terre sentait le relent. Des volées de halbrans, des volées de sarcelles et de canards sauvages criaient en passanr sur nos têtes.

Un gardian à cheval qui, le trident en mains, ramenait ses taureaux noirs dispersés dans les friches, nous cria : "Vous serez mouillés !"
Les bruines commençaient ; puis peu à peu la pluie s'y mit pour de bon, et l'eau de tomber. En rien de temps ces plaines basses furent transformées en mares. Et nous autres, assis sous la tente des charrettes, nous voyions au lointain les troupes de chevaux Camargues, secouant leurs crinières et leurs longues queues flasques, gagner les levées de terre et les dunes sablonneuses. Et l'eau de tomber ! La route, noyée par le déluge, devenait impraticable. Les roues s'embourbaient. Les bêtes s'arrêtaient. A la fin, à perte de vue, ce ne fut qu'un étang immense.

A la longue pourtant, la grosse pluie cessa, le temps se mit au clair, le chemin se ressuya ; on remonta sur les charrettes et, par là, vers les quatre heures, nous vîmes tout à coup s'élever, dans l'azur de la mer et du ciel, avec les trois baies de son clocher roman, ses merlons roux, ses contreforts, l'église des Saintes-Maries.

Frédéric MISTRAL

 
 

-----

Paru en 1995 ce document, bien que restant d'une extrême actualité, peut contenir des informations périmées ou non actualisées.

Précédente Remonter Suivante

 

Haut de Page

Sites amis

 

Education  à l'environnement : faune, flore, photos, champignons

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, Nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

Réussir sa préparation médecine PACES - Cogit'up Poitiers

Fromage : fabrication de la tomme de vaches

Matelassier matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

Galeries de gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Informations et documents pour usages scolaires, educatifs, animation, loisirs...

Timbres de France et du Monde

Coloriages, dessins, gravures

Histoire naturelle

----
Site mis à jour le 25/09/2017
Toute remarque concernant ce site peut être envoyée au Webmestre
Hébergé gratuitement par Free que je remercie vivement


Ce site est audité par Xiti