Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une meilleure expérience de navigation. Continuer à le visiter signifie que vous acceptez leur utilisation.

Éducation à l'Environnement
Faune, flore, champignons, jardinage, environnement, pédagogie, patrimoine...




Google
Recherche personnalisée

      2-2 Biodiversité     


 


Accueil

Pages principales
Environnement
Nature : Faune, Flore
Jardinage
Pédagogie
Patrimoine
Activités
Classes vertes
La ferme pédagogique
Haut-Pays Niçois
Listes et Index
Glossaires
Multimédia
Livres
Liens
Nouveautés
Collaborations
Références
Rechercher

Page(s) de niveau supérieur
L'enfant et l'environnement
12 questions d'actualité
100 questions
Développement durable

Page(s) de même niveau
que la page actuelle
Page d'avant
Page parente
Page d'après

Avant-propos
Préface
1-1 Pollution des eaux
1-2 Pollution des eaux
2-1 Biodiversité
2-2 Biodiversité
3-1 Effet de serre
3-2 Effet de serre
4-1 Polluants de l'air
4-2 Polluants de l'air
5-1 Déforestation
5-2 Déforestation
6-1 Désertification
6-2 Désertification
7-1 Ressources
7-2 Ressources
8-1 Urbanisation
8-2 Urbanisation
9-1 Déchets
9-2 Déchets
10-1 Energie
10-2 Energie
11-1 Biotechnologies
11-2 Biotechnologies
12-1 Développement durable
12-2 Développement durable
Postface

Page(s) de niveau inférieur


 

 

Les enjeux et les défis
 

Parmi les scientifiques, l'intérêt pour la diversité biologique, souvent confondue avec la richesse spécifique, est resté marginal jusqu'au milieu des années 1980. Les indices élaborés pour la mesurer ont mis l'accent sur le nombre des espèces et leur abondance. Ce n'est qu'au cours des dix dernières années que le concept de biodiversité a été développé couvrant l'ensemble des gènes, des espèces et des écosystèmes. La science de la biodiversité vise désormais l'étude de l'évolution de l'ensemble du monde vivant, des microorganismes, des plantes, des animaux, et de l'homme, ainsi que la compréhension des rapports qu'ils ont entre eux et avec leur habitat, l'écosphère. Talal Younès
Union Internationale des Sciences Biologiques

Talal YOUNÈS, Docteur en Sciences Biologiques (Université de Lyon-1 1968) exerce depuis 1980, les fonctions de Directeur Exécutif de l'Union Internationale des Sciences Biologiques (IUBS)
 

Sur les plans politique et économique, la biodiversité est devenue un enjeu majeur, faisant désormais l'objet d'un accord international global, la "Convention sur la diversité biologique". Celle-ci fut signée en 1992 à Rio de Janeiro par 157 pays et la Communauté européenne lors du Sommet de la Terre sur l'environnement et le développement. De même, sur les plans éthique et culturel, la diversité biologique apparaît comme un thème mobilisateur qui permette une meilleure définition de la place de l'homme, de sa responsabilité évolutive dans le monde vivant ainsi qu'à l'égard des générations futures.

Biodiversité : un patrimoine

La biodiversité, résultat ultime des processus d'évolution, est l'expression de la variété de la vie sur la Terre à tous les niveaux, de l'échelle moléculaire et génétique à celles des espèces, des écosystèmes, des paysages et de la biosphère. L'espèce humaine partage avec toutes les autres espèces un patrimoine génétique et de très nombreux liens écologiques qui forment le contexte dans lequel les sociétés humaines ont développé un ensemble complexe de valeurs sociales, éthiques et culturelles lié à la biodiversité.

La diversité biologique constitue un patrimoine naturel et un support vital pour chaque peuple et pays. Les conditions qui ont permis le maintien en vie de toutes les espèces contribuent également à promouvoir et à assurer l'existence des générations actuelles et futures de l'espèce humaine. Les populations ont été constamment tributaires de la diversité biologique pour s'alimenter, s'abriter et se soigner. Les biens vitaux qui sont souvent considérés comme dons de la nature -eau potable, air pur, sols fertiles- résultent du fonctionnement des écosystèmes en bonne santé.

Malheureusement ce support vital est fortement menacé. L'activité humaine a fortement affecté la diversité biologique en provoquant de profondes modifications des habitats et des écosystèmes. Si le rythme actuel et la nature de ces perturbations continuent, les générations futures seront confrontées à l'épisode d'extinction le plus sévère de l'histoire de la vie sur notre planète. Car non seulement l'humanité doit s'attendre à perdre des espèces inconnues et invisibles qui pourront fournir des éléments nécessaires pour la santé et le bien être, mais elle risque de voir disparaître des systèmes écologiques qui fournissent des services essentiels au maintien de la vie.

Relever les défis posés par la conservation et la gestion de la biodiversité au service du développement durable requiert des décisions politiques et un partenariat de tous les secteurs de la société. La contribution des scientifiques, en fournissant la base de connaissance sur la biodiversité, est, à cet égard, d'une importance capitale.

Biodiversité : les niveaux

La biodiversité est définie par la Convention comme étant "la variabilité des organismes vivants de toute origine y compris, entre autres, les écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques et les complexes écologiques dont ils font partie" ; cela comprend la diversité au sein des espèces et entre espèces ainsi que celle des écosystèmes. La biodiversité couvre les trois niveaux d'organisation biologique : génétique, taxinomique et écologique. Elle comprend aussi les relations et interactions existant à l'intérieur et entre ces trois niveaux hiérarchiques.

La biodiversité est dynamique : la composition génétique des espèces change au cours du temps en réponse aux pressions de la sélection naturelle et humaine; la présence et l'abondance relative d'espèces dans les communautés écologiques sont modifiées sous l'effet de facteurs physiques et écologiques.

DIVERSITÉ DES ORGANISMES
Le nombre total des espèces sur Terre est estimé entre 13 et 14 millions, dont seulement 1,75 millions ont été décrites. L'énorme diversité entre ces espèces, depuis les herbes communes jusqu'aux bactéries des fosses océaniques, leur place dans les classifications qui reflètent leurs relations phylogénétiques, leurs variations et leurs répartitions complexes, constituent la substance intrinsèque de la biodiversité. Des groupes d'individus de variétés différentes pouvant se féconder au sein d'une espèce forment des populations distinctes. Des groupes tels que les végétaux, les oiseaux, les mammifères, les poissons, les reptiles et les amphibiens - groupes qui nous sont familiers - représentent seulement 3% du total supposé, car la majorité des espèces appartient à des groupes comme les insectes, les arachnides, les champignons, les nématodes et les micro-organismes.

DIVERSITÉ GÉNÉTIQUE
Les différences génétiques entre les individus d'une espèce constituent la base de la diversité entre les espèces. Des études moléculaires ont montré la richesse de la variabilité génétique dans de nombreuses espèces. En effet, les individus de presque toutes les espèces sont génétiquement uniques. La diversité génétique peut être décrite à de multiples niveaux, depuis les gènes isolés jusqu'aux diverses caractéristiques visibles. Elle s'exprime sous forme de variabilité génétique dans et entre les populations.

DIVERSITÉ ÉCOLOGIQUE
Les systèmes écologiques n'existent pas sous formes d'unités discrètes, mais ils représentent différentes parties d'un ensemble naturel. Bien que des termes tels que la forêt, les prairies, les marécages et les récifs coralliens soient fréquemment utilisés pour désigner des systèmes écologiques, leur description et leur échelle spatiale dépendent du but de la classification. Citons certains termes fréquemment utilisés :
• Biome : Une vaste région, à l'échelle continentale, caractérisée par une végétation et un climat distinct.
• Écosystème : Les individus, les populations et les espèces présents dans une région définie, y compris les interactions mutuelles et avec leur environnement physique.
• Communauté écologique : Un groupe d'espèces vivant dans une région définie.
• Habitat : L'environnement biologique et physique d'une espèce particulière.

Un grand nombre d'informations régulièrement publiées sur la biodiversité par les médias (par exemple, le nombre total d'espèces et les taux d'extinction) sont très loin de correspondre à des certitudes. D'autres affirmations telles que : "toutes les espèces peuvent être sauvées", "...nous connaissons la biodiversité existante et savons quelle fonction elle remplit" ou encore que "seuls les pays tropicaux doivent se préoccuper de conserver la biodiversité" sont purement et simplement des mythes.

Pour démythifier la biodiversité et réduire les incertitudes la concernant, il faut développer une approche scientifique visant une meilleure compréhension de son fonctionnement au sein des écosystèmes ; notamment, il s'agit de mieux connaître les mécanismes de sa formation, son maintien et sa perte et de réaliser les travaux d'inventaire et de suivi (monitoring) nécessaires pour étudier sa distribution dans l'espace et son changement au cours du temps.

Les questions suivantes sont en cours d'investigation ou de discussion :
 

- Comment pourrait-on maintenir an momie biologiquement riche ?

- Comment la biodiversité peut-elle assurer les services vitaux à l'humanité ?

- Quel est l'état actuel de la biodiversité et comment mettre à la disposition de tous les pays l'information disponible ?

- Où et comment la biodiversité change-t-elle rapidement ?

- Comment la biodiversité peut-elle être conservée, restaurée et utilisée durablement ?

- Quelle est la relation entre la biodiversité et le bien-être humain ?

- Quel rôle les organismes, encore peu connus, des sols et des sédiments jouent-ils dans les écosystèmes ?

- Comment la biodiversité des océans et des zones côtières est-elle affectée par les activités humaines?

- Comment l'activité microbienne affecte-t-elle le fonctionnement des systèmes écologiques ?

Biodiversité : quelles valeurs ?

L'utilisation des gènes, d'espèces, de communautés écologiques ou de processus biologiques, peut satisfaire des besoins tels que la nourriture, le chauffage, les remèdes médicaux, l'énergie et le bois. L'utilisation non-destructrice de constituants de la biodiversité peut favoriser d'autres domaines tels que les loisirs, le tourisme, la science et l'éducation.

Indirectement la biodiversité peut être un support des activités économiques, entre autres, dans la société. Cette valeur est liée au rôle de la biodiversité dans la maintenance des services de l'écosystème qui soutiennent la productivité biologique, régulent le climat, maintiennent la fertilité du sol et assainissent l'eau et l'air.

D'autres valeurs sous-tendues par la biodiversité sont non utilitaires ou passives. La biodiversité peut être considérée comme une valeur d'option, en d'autres termes une prime d'assurance que la population veut bien payer pour conserver la possibilité d'utiliser la biodiversité directement dans l'avenir.

Le succès des efforts entrepris pour conserver la biodiversité et l'exploiter durablement passera par une coopération accrue entre les pays et entre divers secteurs de la société. La Convention sur la diversité biologique représente le cadre de cette coopération, et il sera primordial de la développer davantage dans cinq grands domaines au moins.

Premièrement, les scientifiques se mettent d'accord sur l'état des connaissances et les incertitudes qui subsistent à cet égard. Les responsables des politiques ne peuvent prendre des décisions judicieuses si les scientifiques leurs donnent des informations contradictoires.

Deuxièmement, il faut que ces responsables fassent des choix difficiles sur l'affectation des moyens disponibles pour la conservation. Ils doivent en particulier concilier la nécessité d'investir pour mieux connaître la biodiversité et celle d'agir sans délai pour minimiser les menaces immédiates qui pèsent sur elle.

Troisièmement, l'ensemble de la communauté internationale doit mieux s'employer à assurer l'éducation du public dans ce domaine. Ces efforts doivent porter non seulement sur les consommateurs, mais aussi sur les secteurs qui exploitent la biodiversité (agriculture, pêche, foresterie, industrie pharmaceutique et biotechnologie), qui ont besoin d'une meilleure information sur les façons de mieux conserver les espèces sauvages et domestiques.

Quatrièmement, le Nord et le Sud doivent parvenir à un accord sur un certain nombre de questions délicates qui ont rendu difficiles les négociations relatives à la Convention. Une certaine dose de bonne volonté sera indispensable pour conclure des arrangements régissant les brevets en matière de matériel génétique et le transfert depuis le Nord de ressources financières et de technologies.

Cinquièmement, il faut que les pays se mettent d'accord sur les modifications de politiques macroéconomiques et commerciales destinées à favoriser la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité.

POUR EN SAVOIR PLUS

Académie des Sciences-Institut de France,
Biodiversité
et environnement. Rapport n°33 (88 pages), 1995.

Barbault R.,
Des Baleines, des bactéries et des hommes.
Éd. Odile Jacob, Paris, 1994.

Di Castri F. et Younès T.,
Fonction de la diversité biologique au sein de l'écosystème, Acta Œcologica, 3, 429-444, 1990.

Di Castri F. et Younès T.,
Biodiversity, Science and Development, towards a new partnership.
Published by CABI, London (672 pages), 1996.

UNESCO,
La biodiversité.
Dossiers Environnement et Développement (16 pages), 1994.

UNEP,
Évaluation de la biodiversité mondiale : Résumé destiné aux responsables politiques de "Global Biodiversity Assessment" publié par le Programme des Nations pour l'Environnement (PNUE) 1995.

Younès T.,
DIVERSITAS : Vers une évaluation de la biodiversité globale. Natures Sciences et Sociétés 2 : 266-270, 1994.
 

Mon coup de coeur
l'Oasis Bellecombe

La cabane aux sorcières dans les arbres de l'éco-site Oasis Bellecombe

La cabane des sorcières dans les arbres sous la neige au réveil !

Deux super nuits passées (à 70 ans !) dans la cabane aux sorcières dans les arbres de l'éco-site Oasis Bellecombe avec la surprise de la neige au réveil ! A découvrir, en compagnie de Michel votre hôte passionné, par les amoureux de la nature et de sa conservation (accueil aussi en yourte, tipi, roulotte ou votre tente)

Galeries de gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

 

Mes photos gratuites
Des centaines de photos libres de droits

 

Coloriages
des centaines de coloriages, dessins, gravures

 

Informations et documents
pour usages scolaires, educatifs, animation, loisirs...

 

Dessins
environnement et patrimoine

 

Timbres de France et du Monde

 

Coloriages, dessins, gravures

 



Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

 

Faune, flore, champignons, jardinage, environnement, pédagogie, patrimoine...
Glossaires - Recherche - Macros - Photos - Vidéos - Liens - Plan du site
Patrimoine - Haut Pays - Mercantour - Vésubie - Ferme pédagogique 

Google
Recherche personnalisée

Page d'avant Page parente Page d'après

Mes autres sites et sites amis

Galerie de photos, dessins, gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

La Camargue, protection et développement d'un delta : 50 fiches documentaires

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Timbres de France et du monde, nombreux thèmes, pays

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

Fromage : fabrication artisanale de la tomme de vaches

Matelassier : matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

Galeries de gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Informations et documents pour usages scolaires, éducatifs, animation, loisirs...

Timbres de France et du Monde

Coloriages, dessins, gravures

Préparation médecine PACES - Cogit'up

Histoire naturelle

 

-----

Dernière mise à jour du site le 05/10/2017
Toute remarque concernant ce site peut être envoyée au Webmestre
copyright © 2001-2017
RC