Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une meilleure expérience de navigation. Continuer à le visiter signifie que vous acceptez leur utilisation.

Éducation à l'Environnement
Faune, flore, champignons, jardinage, environnement, pédagogie, patrimoine...




Google
Recherche personnalisée

      Amanites     


 


Accueil

Pages principales
Environnement
Nature : Faune, Flore
Jardinage
Pédagogie
Patrimoine
Activités
Classes vertes
La ferme pédagogique
Haut-Pays Niçois
Listes et Index
Glossaires
Multimédia
Livres
Liens
Nouveautés
Collaborations
Références
Rechercher

Page(s) de niveau supérieur
Classification
Ascomycètes
Basidiomycètes
Calendrier des champignons
Habitat
Détermination
Fiches champignons
Gravures de champignons
Comestibilité des champignons
Champignons et gastronomie
Noms vernaculaires (français)
Noms scientifiques (latins)
Photos de champignons
Glossaire mycologique
Etymologie mycologique

Page(s) de même niveau
que la page actuelle
Page d'avant
Page parente
Page d'après

Agarics
Amanites
Armillaires
Bolets
Cèpes
Chanterelles
Clitocybes
Clitopiles
Collybies
Coprins
Cortinaires
Craterelles
Entolomes
Hébélomes
Hydnes
Hygrophores
Hypholomes
Inocybes
Laccaires
Lactaires
Lépiotes
Marasmes
Mycènes
Paxilles
Pholiotes
Pleurotes
Plutées
Psalliotes (Agarics)
Russules
Strophaires
Tricholomes
Volvaires
Autres champignons

Page(s) de niveau inférieur


Amanite des Césars
Amanite citrine
Amanite engainée variété fauve
Amanite engainée variété grise
Amanite épaisse
Amanite jonquille
Amanite ovoïde
Amanite panthère
Amanite phalloïde
Amanite printanière
Amanite proche
Amanite rougissante
Amanite tue-mouches
Amanite vireuse

 

 

Amanite tue-mouche jeune (Amanita muscaria)
Amanite tue-mouche jeune
(Amanita muscaria)
4/10/2005 Valdeblore

Fiche champignons : genre des Amanites
Fiche champignons : famille des Amanitacées, Amanites (genres amanita et limacella)

Les Amanites (genre Amanita, environ 75 espèces) appartiennent à l'ordre des Amanitales, famille des Amanitacées. Ce groupe de champignons à lamelles doit être parfaitement identifiable par les amateurs ou les promeneurs en forêt. Il renferme en effet à lui seul cinq espèces mortelles : les Amanites phalloïdes (Amanita phalloides), les Amanites vireuses (Amanita virosa), les Amanites printanières (Amanita verna), les Amanites proches de l'ovoïde (Amanita proxima) et les Amanites printanières trompeuses (Amanita decipiens) que l'on ne distinguent pas des amanites printanières à leur aspect extérieur. Chaque année, le Centre antipoison de l'hôpital Fernand Widal à Paris, entre autres, recense des cas d'intoxications graves. La reconnaissance de ces champignons est donc impérative et porte sur quelques caractères spécifiques :
- chapeau et pied séparables, autrement dit lames libres
- lames blanches
- anneau autour du pied
- volve à la base du pied. Il faut par conséquent bien déterrer les champignons pour observer ce dernier caractère.

Je donne ci-après le texte de GILLET dans "Les champignons (fungi, hyménomycètes) qui croissent en France" 1878

Genre AMANITA (D'un mot grec désignant une sorte de champignon et provenant du nom d'une montagne de Cilicie sur laquelle se trouvaient beaucoup de ces végétaux.)

Espèces charnues ; feuillets inégaux, non ou à peine adhérents ; collier persistant et tombant, fugace ou nul ; une volve ou enveloppe générale distincte de l'épiderme du chapeau.

    Les champignons qui composent ce groupe se distinguent facilement en ce qu'ils sont pourvus, dans le premier âge, d'une enveloppe générale (volve, volva, bourse, etc.), plus ou moins développée (d'où leur nom d'agarics à bourse) et dont il reste quelques débris très-visibles soit à la surface du chapeau, sous forme de verrues ou de plaques parfaitement distinctes de l'épiderme, soit à la base du pédicule, sous celle de lambeaux membraneux ou écailleux. Le chapeau des amanites est charnu, orbiculaire, régulier, convexe, leurs feuillets sont nombreux, putrescents, aigus sur la tranche ; le pied est central, allongé, souvent atténué sup., pl. ou m. renflé à la base, nu ou muni d'un collier ; enfin les spores sont blanches et presque toujours de forme ovale-arrondie.
    Cette division tient la première place parmi les agaricinées et doit être regardée comme représentant le type le plus complet des hyménomycètes. Elle renferme en effet les champignons dont l'organisation est portée au plus haut degré. Les espèces qui lui appartiennent viennent sur la terre et croissent pendant toute l'année dans les bois ou les lieux ombragés. Elle contient beaucoup d'individus vénéneux, et en offre aussi qui sont non-seulement d'une innocuité complète, mais encore d'un goût exquis. Le mycophage a donc le plus grand intérêt à bien connaître et à pouvoir parfaitement distinguer toutes les espèces qui composent ce groupe.

Planche-dessin d'Amanites (phalloïde, tue-mouches, vaginée)
Planche-dessin d'Amanites
(phalloïde, tue-mouches, vaginée)

La détermination d'un champignon ne se devine pas, elle est le fruit d'une observation méticuleuse. Dans tous les cas se reporter à la fiche descriptive détaillée et en cas de doute faire appel à un expert reconnu.

Voir aussi liste de champignons mortels
Liste de champignons vénéneux

---

Aperçu des espèces décrites dans le site
On se reportera à la fiche complète en cliquant sur le nom de l'amanite

Amanite citrine : (Amanita citrina)

Champignon non comestible, champignons non comestibles : Amanite citrine (Amanita citrina)             Amanite non comestible           

Cette espèce d'Amanites se montre en fin d'été et pendant tout l'automne dans les sous-bois de feuillus, surtout sous les chênes et les charmes, plus rarement sous les résineux. Elle préfère les sols secs et sablonneux. C'est une espèce commune qui pousse souvent en abondance. Suite>>>   

Amanite des césars : (Amanita caesara)
Oronge

Champignon, champignons : Amanite des césars, oronge (Amanita caesarea)             Amanite excellent comestible

    Célèbre depuis l'Antiquité, cette magnifique espèce d'Amanites  d'un bel orangé luisant est une espèce méridionale. Elle pousse en septembre-octobre sous les essences typiques du Midi, chênes verts, chênes kermès, chênes-lièges, châtaigniers et genévriers, aussi bien en plaine qu'en basse montagne (étages collinéens). On peut néanmoins la rencontrer au nord de la Loire, en particulier dans les forêts de l'Orléanais, à la suite d'étés très chauds. Cuite ou crue, l'Amanite des Césars ou oronge est un comestible savoureux. Les Romains qui en étaient grands amateurs l'appelaient «mets des dieux». Suite>>>

Amanite engainée variété fauve : (Amanita fulva)

Champignon, champignons : Amanite engainée fauve (Amanita fulva)             Amanite comestible

Cette espèce d'Amanites grêle et fragile se rencontre en automne dans les sous-bois de feuillus, seule ou par petits groupes. Elle est facilement reconnaissable à son allure rigide, son beau chapeau roux clair luisant et sa volve bien engainante sur le pied blanc lavé de roux. Suite>>>   

Amanite engainée variété grise : (Amanita vaginata)

Champignon non comestible : Amanite engainée grise, vaginée (Amanita vaginata)             Amanite non comestible

Cette espèce d'Amanites de petite taille se singularise par une grande diversité de couleurs. De façon conventionnelle, l'espèce type décrite est Amanita vaginata variété grisea. Mais elle peut aussi être fauve (variété fulva), blanche (variété alba), gris bleu (variété plumbea), argentée (variété argentea), gris jaunâtre (variété umbrinolutea), etc.  Suite>>>

Amanite épaisse : (Amanita spissa)

Champignon non comestible : Amanite épaisse (Amanita spissa)             Amanite non comestible

Cette espèce d'Amanites se rencontre dès la fin de l'été et pendant l'automne dans les sous-bois de feuillus et surtout de conifères. Elle affectionne les sols siliceux. Cette espèce d'un beau brun clair, robuste et charnue, présente un risque de confusion avec la toxique Amanite panthère. Mieux vaut donc s'abstenir de la cueillir, d'autant qu'elle fait un médiocre comestible. Suite>>>

Amanite jonquille : (Amanita gemmata)

Champignon vénéneux, champignons vénéneux : Amanite jonquille (Amanita gemmata)             Amanite vénéneuse

Cette espèce d'Amanites petite, fragile d'aspect, est une variété de l'Amanite à pierreries (Amanita gemmata), plus jaune citron. Très commune dans l'Ouest et le Sud-ouest, elle reste assez rare en Île-de-France où elle ne vient que certaines années seulement. On la trouve généralement sous les feuillus ou les pins sylvestres, dès la fin de l'été et en automne. Suite>>>  

Amanite ovoïde : (Amanita ovoidea)
Oronge blanche, coucoumelle

Amanite ovoïde : (Amanita ovoidea) Amanite ovoïde : (Amanita ovoidea)   Amanite comestible moyen

L'Amanite ovoïde aime les régions calcaires du sud de la France où elle peut se montrer assez largement, mais on peut la rencontrer parfois plus au nord. Elle pousse dans les taillis, les bois clairs, sous les chênes, les conifères. Suite>>>

Amanite Panthère : (Amanita pantherina)

Champignon vénéneux, champignons vénéneux : Amanite Panthère (Amanita pantherina)             Amanite vénéneuse

Cette espèce d'Amanites, généralement solitaire, pousse dès la fin de l'été et en automne dans les sous-bois de feuillus. Commune dans presque toute l'Europe et en Afrique du Nord, cette espèce reste l'une des plus dangereuses par la quantité de toxines qu'elle renferme. Les intoxications qu'elle provoque sont de type gastrique et intestinal, accompagnées de troubles de l'humeur et du comportement.  Suite>>>

Amanite phalloïde : (Amanita phalloides)

Champignon mortel, champignons mortels : Amanite phalloïde (Amanita phalloides)             Amanite vénéneuse mortelle

Cette espèce d'Amanites a une réputation d'ennemi public numéro un qui n'est pas usurpée. L' Amanite phalloïde est en effet responsable de 90 % des cas d'empoisonnements graves en France. Cette espèce très commune, mortelle, doit être impérativement reconnue. Elle possède les caractères spécifiques des Amanites : une volve à la base du pied (pour le vérifier, il faut bien déterrer le champignon sans quoi la volve peut rester incluse dans le sol), un anneau membraneux dans la partie supérieure, et des lames blanches et libres. Suite>>>

Amanite printanière ou Oronge ciguë blanche : (Amanita verna)

Champignon mortel, champignons mortels : Amanite printannière, oronge cigüe blanche (Amanita verna)             Amanite vénéneuse mortelle

Cette espèce d'Amanites est la plus précoce des trois Amanites mortelles. Sans être strictement printanière puisqu'elle pousse d'avril à septembre-octobre, l'espèce est rare en été. Quoique plutôt méridionale et associée aux coteaux secs, elle vient aussi dans les sous-bois humides de feuillus (chênes et châtaigniers), sur sol siliceux. Sa présence n'a rien d'exceptionnel, en Île-de-France par exemple, certaines années. L'espèce est mortelle, au même titre que l'Amanite phalloïde et l'Amanite vireuse. Les intoxications qu'elle provoque sont identiques. Suite>>>

Amanite proche : (Amanita proxima)

Amanite proche : (Amanita proxima)          Amanite vénéneuse mortelle

    Comme l'Amanite ovoïde, avec laquelle elle ne doit pas être confondue, l'Amanite proche (de l'ovoïde) pousse dans les terrains calcaires du sud de la France. Elle est assez rare. Suite>>>

Amanite rougissante : (Amanita rubescens)
Golmotte

Champignon, champignons : Amanite rougissante, golmotte (Amanita rubescens)             Amanite comestible

Cette espèce d'Amanites est commune en automne sous les feuillus et les conifères Cette belle Amanite constitue un excellent comestible. L'espèce se montre très variable dans sa couleur qui, selon les conditions d'humidité et l'âge de la fructification, peut être très pâle, presque blanchâtre, ou au contraire assez foncée. Ce polymorphisme des couleurs peut entraîner des confusions avec d'autres Amanites très dangereuses, comme l'Amanite Panthère Suite>>>

Amanite tue-mouches : (Amanita muscaria)

Champignon vénéneux, champignons vénéneux : Amanite tue-mouches (Amanita muscaria)             Amanite vénéneuse

Cette espèce d'Amanites a été popularisée par le cinéma d'animation et la bande dessinée. Elle doit à son spectaculaire chapeau rouge moucheté de blanc d'être souvent utilisée comme archétype du champignon. Abondante en automne, elle vient souvent en bandes et affectionne les sous-bois plantés de bouleaux et de conifères, sur sol acide. Suite>>>

Amanite vireuse : (Amanita virosa)

Champignon mortel, champignons mortels  : Amanite vireuse (Amanita virosa)             Amanite vénéneuse mortelle

Cette espèce d'Amanites apparaît à la fin de l'été et en automne dans les sous-bois de feuillus et de conifères, sur terrains siliceux. Commune dans les régions septentrionales, dont elle apprécie l'humidité, elle se fait plus rare ailleurs. C'est, avec l'Amanite phalloïde et l'Amanite printanière, l'une des trois espèces mortelles qu'il faut apprendre à reconnaître. Suite>>>

Résultats de la recherche - "amanite"
flore_medicale_-_amanites_-_amanita_muscaria_et_aurantiaca.jpg
flore medicale - amanites - amanita muscaria et aurantiaca
gravures_flore_de_Paris_-_amanite_phalloide_-_fungus__amanita_phalloides__champignon_bulbeux.jpg
gravures flore de Paris - amanite phalloide - fungus amanita phalloides champignon bulbeux
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_adnatus.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita adnatus
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_asper.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita asper
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_excelsus_.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita excelsus
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_magnificus.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita magnificus
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_mappa.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita mappa
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_megalodactylus.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita megalodactylus
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_muscarius.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita muscarius
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_nitidus.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita nitidus
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_pantherinus.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita pantherinus
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_phalloides.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita phalloides
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_rubescens.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita rubescens
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_rubescens_2.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita rubescens 2
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_solitarius.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita solitarius
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_spissus.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita spissus
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_strangulatus.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita strangulatus
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_strobiliformis.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita strobiliformis
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_strobiliformis_.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita strobiliformis
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_vaginatus.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita vaginatus
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_vaginatus_var_nivalis.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita vaginatus var nivalis
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_vernus.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita vernus
Gravure_ancienne_champignon_amanite_-_agaricus_amanita_virosus.jpg
Gravure ancienne champignon amanite - agaricus amanita virosus
planches_champignons_-_amanita_citrina_-_amanite_citrine_-_veneneux_mortel.jpg
planches champignons - amanita citrina - amanite citrine - veneneux mortel
planches_champignons_-_amanita_ovoidea_-_amanite_ovoide_-_oronge_blanche_-_comestible.jpg
planches champignons - amanita ovoidea - amanite ovoide - oronge blanche - comestible
planches_champignons_-_amanita_pantherina_-_amanite_panthere_-_tres_veneneux.jpg
planches champignons - amanita pantherina - amanite panthere - tres veneneux
planches_champignons_-_amanita_rubescens_-_amanite_rougeatre_-_comestible.jpg
planches champignons - amanita rubescens - amanite rougeatre - comestible
planches_champignons_-_amanita_spissa_-_amanite_epaisse_-_comestible.jpg
planches champignons - amanita spissa - amanite epaisse - comestible
planches_champignons_-_amanita_vaginata_-_amanite_vaginee_-_comestible.jpg
planches champignons - amanita vaginata - amanite vaginee - comestible
planches_champignons_-_amanita_verna_-_amanite_printanniere_-_dangereux_mortel.jpg
planches champignons - amanita verna - amanite printanniere - dangereux mortel
   
30 images sur 3 page(s)

Les espèces d'Amanites décrites dans le site
(caractéristiques, photo)

Amanites des césars ou oronges (Amanita caesarea)
Amanites citrines (Amanita citrina)
Amanites engainées variété fauve ou amanites fauves (Amanita fulva)
Amanites engainées  ou grisettes (Amanita vaginata)

Amanites épaisses (Amanita spissa)
Amanites jonquille ou amanites à pierreries (Amanita junquillea ou gemmata)
Amanites ovoïdes ou oronges blanches ou coucoumelles (Amanita ovoidea)
Amanites panthère ou fausses golmottes (Amanita pantherina)
Amanites phalloïdes (Amanita phalloides)
Amanites printanières (Amanita verna)
Amanites proches (Amanita proxima)
Amanites rougissantes ou golmottes (Amanita rubescens)
Amanites tue-mouches ou fausses oronges (Amanita muscaria)

Amanites vireuses (Amanita virosa)

Planche dessin d'Amanite phalloïde et d'Amanite citrine

Planche dessin d'Amanite phalloïde et d'Amanite citrine

Espèces d'Amanites avec nom français

Amanita arctica Bas, T. Knudsen et Borgen Amanite arctique
Amanita asteropus Romagn. Amanite à bulbe étoilé
Amanita badia (Schæff.) Bon et Contu Amanite baie
Amanita battarrae (Boud.) Bon (syn.   Am. umbrinolutea s. auct.) Amanite à cocarde
Amanita beckeri Huijsman Amanite noisette
Amanita beillei (Beauseign.) E. J. Gilbert Amanite à lames saumon
Amanita boudieri Barla (syn.   Am. baccata (Fr.) Gillet) Amanite toupie
Amanita caesarea (Scop. : Fr.) Pers. Amanite des Césars Oronge
Amanita ceciliae (Berk. et Broome) Bas (syn.  Am. inaurata Gillet, strangulata (Fr.) Saccardo) Amanite impériale
Amanita citrina (Schæff.) Pers. Amanite citrine
Amanita citrina var. alba (Price) Quél. et Bataille Amanite citrine blanche
Amanita codinae (Maire) Singer Amanite de Codina
Amanita crocea (Quél.) Singer Amanite safran
Amanita curtipes E. J. Gilbert Amanite à pied court
Amanita decipiens (Trimbach) Jacquet. Amanite trompeuse
Amanita dunensis Bon et Andary Amanite des dunes
Amanita echinocephala (Vittad.) Quél. (syn.  Am. solitaria) Amanite épineuse
Amanita eliae Quél. Amanite isabelle
Amanita excelsa (Fr. : Fr.) Bertillon (syn.   Am. ampla Pers. : Fr.) Amanite élevée
Amanita franchetii (Boud.) Fayod (syn.   Am. aspera (Pers. : Fr.) Pers., non s. Pers. ) Amanite à voile jaune
Amanita friabilis (P. Karst.) Bas Amanite des aulnes
Amanita fulva (Schæff.) Fr. Amanite fauve
Amanita gilbertii Beauseign. Amanite plantoir
Amanita gracilior Bas et Honrubia Amanite gracile
Amanita heterochroma Curreli Amanite des eucalyptus
Amanita junquillea Quél. (syn.   Am. gemmata (Paulet) Bertillon) Amanite jonquille
Amanita lactea Malençon, Romagn. et D. A. Reid Amanite blanc de lait
Amanita lepiotoides Barla Amanite fausse-lépiote
Amanita lividopallescens (Gillet) Gilbert et Kühner Amanite livide
Amanita lividopallescens v. tigrina Bon Amanite tigrée
Amanita mairei Foley (syn.   Am. argentea) Amanite argentée
Amanita malleata (Piane ex Bon) Contu Amanite martelée
Amanita muscaria (L.) Pers. Amanite tue-mouches, Fausse oronge
Amanita muscaria f. aureola (Kalchbr.) Vesely Amanite tue-mouches dorée
Amanita nivalis Grev. (non Peck) Amanite des neiges
Amanita oreina (J. Favre) Bon Amanite des montagnes
Amanita ovoidea (Bull.) Link Amanite ovoïde
Amanita pachyvolvata (Bon) Krieglst. Amanite à volve épaisse
Amanita pantherina (DC.) Krombh. Amanite panthère
Amanita phalloides (Fr.) Link Amanite phalloïde
Amanita phalloides var. alba E. J. Gilbert Amanite phalloïde blanche
Amanita ponderosa Malençon et R. Heim Amanite compacte
Amanita porphyria Alb. et Schw. Amanite porphyre
Amanita proxima Dumée Amanite à volve rousse
Amanita pseudoregalis Pluvinage Amanite fausse-royale
Amanita rubescens Pers. Amanite rougissante, Golmotte
Amanita singeri Bas Amanite des prairies
Amanita spissa (Fr.) Kumm. Amanite épaisse
Amanita strobiliformis (Paulet) Bertillon Amanite solitaire
Amanita submembranacea (Bon) Gröger Amanite à volve grise
Amanita vaginata (Bull.) Vittad. Amanite vaginée, Grisette
Amanita valens (E. J. Gilbert) Bertault Amanite robuste
Amanita verna (Bull.) Lam. Amanite printanière
Amanita virosa Lam. Amanite vireuse
Amanita vittadinii (Moretti) Vittad. Amanite de Vittadini
   

Toutes les espèces d'amanites reconnues actuellement

Amanita amici f. bispora Contu
Amanita arctica Bas, Knudsen & Borgen
Amanita argentea Huijsm., non sensu Cetto
Amanita arida (Fries) Quélet
Amanita aspera (Persoon ex Fries) Hooker
Amanita asperoides Heim
Amanita asteropus Sabo ex Romagnesi
Amanita baccata (Fries) Gillet
Amanita battarae (Boudier) Bon
Amanita beckeri Huijsman
Amanita beillei (Beauseign.) Gilbert
Amanita brunneoconulus Bas & Gröger
Amanita caesarea f. alba Gillet
Amanita caesarea (Scopoli ex Fries) Persoon
Amanita ceciliae (Berkeley & Br.) Bas
Amanita citrina (Schaeffer) Persoon
Amanita citrina var. alba (Price) Quélet & Batista
Amanita codinae (Maire) Singer
Amanita crocea var. subnudipes Romagnesi
Amanita curtipes Gilbert
Amanita decipiens (Trimbach) Jacquetant
Amanita delicata (Fries) Gilbert
Amanita dunensis (Heim) Bon & Andary
Amanita echinocephala (Vitt.) Quélet
Amanita eliae Quélet
Amanita emilii Riel
Amanita excelsa (Fries ex Fries) Bertillon
Amanita flavescens (Gilbert & Lundell) Contu
Amanita franchetii (Boudier) Fayod
Amanita franchetii var. lactella (Gilbertson ex Bert.) Bon & Contu
Amanita friabilis (Karsten) Bas
Amanita fulva f. alba (Courtecuisse) Contu
Amanita fulva (Schaeffer) Bigeard & Guill.
Amanita gilbertii Beauseigneur
Amanita gracilior Bas & Honrubia
Amanita groenlandica Bas ex Knudsen & Borgen
Amanita hyperborea (Karsten) Fayod, non sensu Bas
Amanita islandica Melot
Amanita junquillea f. coriaceoannulata Vesely
Amanita junquillea Quélet
Amanita lactea Malençon, Romagnesi & Reid
Amanita lepiotoides Barla
Amanita lividopallescens (Secretan ex Gill.) Gilbertson & Kühner
Amanita mairei f. supravolvata (Lanne) Lanne
Amanita mairei Foley
Amanita malleata (Piane ex Bon) Contu
Amanita muscaria (Linné ex Fries) Hooker
Amanita muscaria var. aureola Kalchbrenner
Amanita muscaria var. formosa Gonn. & Rab.
Amanita nauseosa (Wakefield) Reid
Amanita nivalis Greville, non (Peck)
Amanita olivaceogrisea Kalamees
Amanita oreina (Favre) Heim ex Bon
Amanita ovoidea (Bulliard ex Fries) Link
Amanita ovoidea var. proxima Dumée
Amanita pachyvolvata (Bon) Krieglsteiner
Amanita pantherina f. abietum (Gilbertson) Gilbertson
Amanita pantherina (DC. ex Fries) Krombholz
Amanita phalloides (Vaill. ex Fries) Link
Amanita phalloides var. alba (Vitt.) Gilbertson
Amanita phalloides var. larroquei Massart & Beauvais
Amanita plumbea (Schaeffer) Secretan
Amanita ponderosa Malençon & Heim
Amanita porphyria Albertini & Schw. ex Fries
Amanita porrinensis Freire & Castro
Amanita pseudoregalis Pluvinage
Amanita pseudorubescens Herrf.
Amanita regalis (Fries) Michael
Amanita rubescens f. alba Coker
Amanita rubescens Persoon ex Fries
Amanita rubescens var. annulosulfurea Gillet
Amanita rubescens var. annulosulphurea Gillet, 1874
Amanita singeri Bas
Amanita spadicea Persoon
Amanita spissa (Fries) Kummer
Amanita spreta Peck
Amanita strobiliformis (Paul. ex Vitt.) Bertill.
Amanita submembranacea (Bon) Gröger
Amanita submembranacea var. griseoargentata Contu
Amanita vaginata f. olicaceoviridis Fabry
Amanita vaginata (Bulliard ex Fries) Vitt.
Amanita vaginata var. alba (de Seynes) Gillet
Amanita vaginata var. alutaceovergens Contu
Amanita vaginata var. argentata Contu
Amanita vaginata var. badia (Schaeffer) Quélet & Bataille
Amanita vaginata var. crocea Quélet
Amanita vaginata var. elongata Kärcher, non (Peck)
Amanita valens (Gilbertson) Bertault
Amanita valida (Fries) Bertillon
Amanita verna (Bulliard ex Fries) Lamarck
Amanita virosa Lamarck
Amanita vittadinii (Moretti) Vitt.


 

Mon coup de coeur
l'Oasis Bellecombe

La cabane aux sorcières dans les arbres de l'éco-site Oasis Bellecombe

La cabane des sorcières dans les arbres sous la neige au réveil !

Deux super nuits passées (à 70 ans !) dans la cabane aux sorcières dans les arbres de l'éco-site Oasis Bellecombe avec la surprise de la neige au réveil ! A découvrir, en compagnie de Michel votre hôte passionné, par les amoureux de la nature et de sa conservation (accueil aussi en yourte, tipi, roulotte ou votre tente)

Galeries de gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

 

Mes photos gratuites
Des centaines de photos libres de droits

 

Coloriages
des centaines de coloriages, dessins, gravures

 

Informations et documents
pour usages scolaires, educatifs, animation, loisirs...

 

Dessins
environnement et patrimoine

 

Timbres de France et du Monde

 

Coloriages, dessins, gravures

 



Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

 

Faune, flore, champignons, jardinage, environnement, pédagogie, patrimoine...
Glossaires - Recherche - Macros - Photos - Vidéos - Liens - Plan du site
Patrimoine - Haut Pays - Mercantour - Vésubie - Ferme pédagogique 

Google
Recherche personnalisée

Page d'avant Page parente Page d'après

Sites amis

Galerie de photos, dessins, gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

La Camargue, protection et développement d'un delta : 50 fiches documentaires

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Timbres de France et du monde, nombreux thèmes, pays

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

AVOCAP Cabinet d'avocat Nice et Carros

Fromage : fabrication artisanale de la tomme de vaches

Matelassier : matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

Galeries de gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Informations et documents pour usages scolaires, éducatifs, animation, loisirs...

Timbres de France et du Monde

Coloriages, dessins, gravures

Préparation médecine PACES - Cogit'up

Histoire naturelle

 

-----

Dernière mise à jour du site le 07/02/2017
Toute remarque concernant ce site peut être envoyée au Webmestre
copyright © 2001-2016
RC